L’Arrêt de Montcuq ?

Rubrique humeurs
Une présentation par Gilles Lehmann  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société.

Depuis quelques jours, Montcuq

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
est le centre de la toile ludique. Des internautes frénétiques cliquent quotidiennement sur Montcuq dans le cadre d’un concours Hasbro, société bien connue des parents du monde civilisé et des travailleurs pauvres d’Asie du Sud-Est.

Les habitants de Montcuq sont-ils tous derrière Montcuq ? Que pensent-ils de cet exhibitionnisme soudain ? À n’en pas douter si l’on pose la question à certains d’entre eux, ils répondront : « Montcuq, j’en ai par-dessus la tête ! » Position inconfortable s’il en est.

L’ascension de Montcuq par la voie d’Hasbro s’imposera sans doute comme une classique, pleine d’humour scatologique évident et efficace.

Or tout classique mérite une analyse. Celle de Montcuq (un peu tirée par les cheveux ou plutôt par les poils) tient en deux questions.

À qui profite Montcuq ?

A tous ceux qui en parlent. Montcuq est un panneau publicitaire grand format. D’aucuns pensent peut-être que Montcuq emmerde Hasbro. Erreur. Montcuq fait parler du jeu d’Hasbro comme pas une ville n’aurait pu le faire. Montcuq est une mine d’or. Peut-être même que les concepteurs du concours ont senti Montcuq. Montcuq fera du jeu un collector, une édition avec une histoire de…

Que faire de Montcuq ?

Si Hasbro tire profit de Montcuq grâce à l’action de milliers d’internautes (?), de centaines de sites (?) et de dizaines de médias (?) qui font exploser Montcuq, pourquoi le géant de l’industrie du jouet et du jeu ne donnerait-il rien en retour ? Un jeu estampillé Montcuq pour tous les soutiens à Montcuq ? Non, mais un engagement d’Hasbro à faire produire le jeu en France et à indiquer sur ses produits fabriqués en Asie « Peut nuire gravement à la santé des ouvriers d’inframonde. »

L’humour n’est jamais obscène, même quand il tourne autour de Montcuq. Ce qui est obscène en revanche c’est l’exploitation des uns pour le plaisir des autres. J’invite tous les supporters de Montcuq à envoyer le mail suivant à Hasbro :

« Bonjour,

Je suis très inquiet des conditions de travail des ouvriers qui participent en Asie à la fabrication des produits Hasbro. D’après un récent rapport de China Labor Watch, des manquements graves à l’éthique se sont produits chez certains de vos sous-traitants chinois. En attendant que ces problèmes soient étudiés et réglés, je conseillerai à mes connaissances de ne pas acheter vos produits. Merci de tenir compte de mes inquiétudes et de publier les résultats des audits menés dans les ateliers et usines de vos sous-traitants. »

Du rire aux larmes il n’y a qu’un pas qu’il faut franchir. Si des milliers de surfeurs peuvent donner quelques minutes pour alimenter une bonne blague, ils peuvent en donner autant pour soutenir des démunis. Montrons que nous ne sommes pas seulement la génération du rire qui fait vendre, du rire qui sonne creux.

Le rapport de l'ONG China Labor Watch pour se faire une idée.

P.-S. Pendant que je parle de Montcuq, les étrangers, enfants compris, sont pris en chasse dans notre doux pays. Eux aussi méritent un peu de notre temps. Vous pouvez cliquer sur le site de RESF tous les jours.

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

Gilles Lehmann
22 septembre 2007