Titre

Chifoumi Spirit

Auteur Vincent Everaert  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeur publié sur la toile  
Année 2007
Joueurs 2
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques non vu ailleurs, à fabriquer, classiques revisités
Mécanismes bluff, choix simultané, gain par score
Emplacements étagères du rayon C, jeu commençant par C, rayon C
Site officiel
Règle du jeu
· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources
Une présentation par Vincent Everaert  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

 

 

Un jour ancien, le dieu babylonien Mardouk vainquit le chaos pour prendre place au sommet du panthéon. En toute simplicité, faites de même sur le célèbre thème de la pierre, des ciseaux et de la feuille en transformant le hasard en probabilités.

La pierre casse les ciseaux. Les ciseaux coupent la feuille. La feuille enveloppe la pierre. Vous connaissez sans aucun doute ce jeu de pur hasard pour l'avoir pratiqué dans votre enfance. Peut-être l'utilisez-vous encore pour savoir qui payera l'apéritif ou fera la vaisselle... On le nomme officiellement Pierre-Feuille-Ciseaux.

Et le puits me direz-vous ? Ajoutons-le pour déséquilibrer le triptyque parfait et rappelons les conventions classiques.

Un jeu bien connu

  • Position des doigts :
    • Pierre = main fermée.
    • Ciseaux = deux doigts tendus.
    • Feuille = main tendue, doigts serrés.
    • Puits = pouce joint en Ο à l'index et aux autres doigts.
  • Désignation du vainqueur :
    • La pierre gagne contre les ciseaux.
    • Les ciseaux gagnent contre la feuille.
    • La feuille gagne contre la pierre.
    • La feuille gagne contre le puits.
    • Le puits gagne contre les ciseaux.
    • Le puits gagne contre la pierre.

Un peu d'attention doit suffire à vous faire remarquer que la feuille et le puits gagnent plus souvent que la pierre et les ciseaux. De plus la feuille l'emporte face au puits, ce qui fait d'elle le coup sans doute le plus fort ... bien qu'il suffise que l'adversaire joue "ciseaux " pour l'emporter !

Il n'y a rien à y faire, Chi-fou-mi est un jeu de hasard. Seule la connaissance de la psychologie de votre adversaire peut, peut-être, vous aider.

Du hasard aux probabilités

Pour gagner à Chifoumi Spirit, il ne faut pas seulement gagner une fois, ni même dix ou vingt fois comme dans les cours d'école. Le jeu est plus tordu que cela. Sera déclaré vainqueur le joueur qui aura marqué :

  • 5 fois avec le même objet ou
  • 3 fois au moins avec trois des objets

Mais sera déclaré perdant le joueur qui aura marqué :

  • 4 fois avec deux des objets.

Concrètement, les joueurs utilisent une grille de notation dans laquelle ils notent leur prénom à chaque coup « gagnant » :

Pierre Feuille Ciseaux Puits
Jean Paul Paul Jean
Jean Jean Paul Paul
Jean Paul Paul Jean
Jean Paul Jean Paul
  Jean   Paul

Paul gagne la partie en ayant gagné trois fois avec Feuille, Puits et Ciseaux.

La grille doit être visible en permanence par les deux joueurs et un temps de réflexion est accordé aux joueurs avant chaque coup. Ils ne révèlent, simultanément, leur coup qu'après que chacun d'eux ait déclaré être prêt.

Faites l'essai et tirez vous-même la conclusion : Chifoumi Spirit est-il toujours un jeu de pur hasard ?

Note du webmestre :

Vincent parle de « hasard », alors qu'il n'y a pas de générateur aléatoire. Il prend le risque de rallumer un conflit éternel. Puisqu'il n'y a pas de générateur de hasard, je préfère pour ma part utiliser le terme « incertitude ».

Prédécesseur, inspiration

Bibliographie

· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

Vincent Everaert
21 février 2021