Titre

Orléans

Auteur Reiner Stockhausen  
Éditeur DLP Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2014
Joueurs 2 à 4
Public ados, adultes
Durée 1 h 30
Mécanismes affectation de travailleurs, coopération, recrutement de matériel
Thèmes histoire, Moyen Âge
Emplacements étagères du rayon O, jeu commençant par O, rayon O
Deutscher Spiele Preis 2e Prix 2015
Kennerspiel des Jahres Sélectionné 2015
Règle du jeu
Vidéorègle
Résumé
Ressources


Le jeu sur BDML


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Jeux à thème


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources
Une présentation par Annie Raja  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

Orléans fait partie du top 10 de mes jeux préférés. Mais la version que je préfère est le scénario coopératif de l’extension Invasion.

En quelques mots, il va falloir défendre Orléans et ses environs de l’invasion prévue. Sur une mécanique de bag building (recrutement de matériel), on devra construire des tours de guet, placer des chevaliers sur les remparts, remplir les entrepôts ainsi que les coffres pour éventuellement soutenir un siège, amener les nobles au château et enfin, réaliser son objectif personnel. Si une seule de ces conditions n’est pas remplie, c’est l’échec !

Bien que le jeu, avec l'extension, soit coopératif, il y a tellement à faire qu’il n’est pas possible qu’il y ait un leader qui vous dise quoi faire. Au mieux, il peut dire ce qui reste à faire…

Le jeu de base, en mode compétitif, est tout aussi intéressant. Les autres scénarios de la boîte invasion concernent une autre façon de jouer en mode compétitif, mais aussi un scénario spécial 2 joueurs, des scénarios solos. Je n’ai pas encore joué avec la dernière extension « Commerce et Intrigue ».

Bref, il y a de quoi faire et c’est un vrai régal. En tout cas, tous ceux qui ont découvert ce jeu avec moi ont eu envie de l’acheter, et s'ils ne l'ont pas fait, c'est simplement parce qu'il a été longtemps en rupture de stock. Pour ma part, je suis toujours prête à en faire une partie. Ah oui, petit bémol, il est quand même long à mettre en place… Mais ce n'est pas grave, on n’a qu’à enchaîner plusieurs parties !

Bibliographie

  • Plato n° 94 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 94 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

Annie Raja
Paul Lequesne
31 janvier 2021