Titre

KenKen Multiplayer

Auteur non mentionné  
Éditeur Goliath  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2008
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques jeu de pions, tablier carré et pions, tablier 6 x 6 cases et pions
Mécanismes gain par score, nombres et chiffres, sudoku et compagnie
Emplacements jeu commençant par K, réserve K
Règle du jeu
Ressource


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Extrait de l'article de Wikipédia consacré au Ken-ken

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
:

« Le ken-ken est une grille de chiffres à compléter inventée par un instituteur japonais, Tetsuya Miyamoto. Proche du sudoku

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
, il mêle intuition, jeu de logique et jeu de calcul. C'est un puzzle pour calculer tout en s'amusant. Pour faire un ken-ken, il faut se munir d'un crayon à papier et d'une gomme.

La grille est constituée d'un nombre égal de lignes et de colonnes contenant des blocs de deux ou trois cases délimitées par un épais trait noir. Le chiffre inscrit en haut à gauche de chaque bloc est le résultat de l'opération (addition, soustraction, multiplication, division) effectuée avec les chiffres des deux ou trois cases d'un même bloc.

Comme pour le sudoku, le but du jeu est de remplir toutes les cases de la grille avec des chiffres allant de 1 à n (n étant le nombre de lignes et de colonnes du tableau) sans jamais avoir deux fois le même chiffre dans la même colonne ou sur la même ligne. Chaque grille n'a qu'une seule solution. »

KenKen Multiplayer est une tentative d'adaptation de ce jeu solitaire en jeu de société. Chaque joueur, à tour de rôle, essaye de compléter un cadre dans un temps limité. Malheureusement, il est souvent impossible de valider ou d'invalider immédiatement sa contribution. La règle prévoit que si l'on découvre ultérieurement qu'un joueur s'était trompé, il suffit de retirer les chiffres qu'il avait posés. Le souci, c'est bien sûr qu'entre temps, d'autres ont joué, appuyant leurs raisonnement sur ce qui était considéré comme acquis et qui ne l'est plus.

En gros, ça ne fonctionne pas. Sauf si un joueur se sacrifie pour ne pas jouer et faire l'arbitre, vérifiant chaque proposition dans le livret de solutions. Bof…

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
13 mai 2012