Titre

C’est évident

Auteur Maxime Rambourg  
Éditeur Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2020
Joueurs 3 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristique cartes
Mécanismes coopération, expression, gain par score, vote
Emplacements étagères du rayon C, jeu commençant par C, rayon C
Site officiel
Règle du jeu
Ressource


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

C’est évident ? En fait, pas tant que ça. Chaque joueur a devant lui deux images. On dispose par ailleurs en cercle au milieu de la table autant d'images que de joueurs, plus une. Chacun doit maintenant choisir secrètement une des cartes du cercle selon l'une ou l'autre des deux cartes qu'il devant lui. Parfois une évidence saute aux yeux. Le bateau semble par exemple un choix évident pour celui qui a une île devant lui. Parfois, rien n'est évident.

Le souci, c'est que tous les joueurs doivent choisir une image différente et qu'ils n'ont pas le droit de communiquer sur les cartes elles-mêmes. Interdit par exemple de dire à un partenaire de jeu – car il s'agit d'un jeu coopératif – « avec ton poisson, le choix semble évident ». Tout ce qu'on peut dire, c'est « avec une de tes cartes, le choix est évident » mais le joueur comprendra-t-il qu'on parle de son poisson et non de sa paire de chaussettes ?

Le jeu est paramétrable en difficulté, en ajoutant ou en retirant une carte du cercle. Et avec pas moins de 300 cartes, on pourra jouer un bon moment sans avoir besoin d'une extension.

Essayé et approuvé par les escalajoueurs !

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
Paul Lequesne
18 juillet 2021