Titre

Ovo

Auteur Rachel Foulon  
Éditeur Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2013
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques jeu de pions, tablier carré et pions, tablier 6 x 6 cases et pions, variante
Mécanismes gain par atteinte, maîtrise, mémoire
Emplacements jeu commençant par O, réserve O
Site officiel
Règle du jeu
Vidéorègle
Résumé
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Ovo peut se pratiquer à deux ou quatre joueurs, mais pas à trois. Si vous voulez jouer à trois, il vous faut créer votre propre tablier de jeu en forme d'étoile ou d'hexagone avec une planche, une fraiseuse et un peu de peinture verte.

La première phase du jeu est un peu similaire au Jeu de l’Halma. Une fois tous vos œufs parvenus de l'autre côté du tablier de jeu, ça va se corser ! Ils sont maintenant retournés face cachée et doivent rentrer à la maison. Il est maintenant hors de question de se laisser distraire, car vous risqueriez de ramener un œuf qui ne vous appartient pas.

Tout le monde peut déplacer n'importe quelle pièce dont la couleur est cachée, un peu comme dans Sonate, mais aucune pénalité n'est prévue pour un joueur qui déplacerait une pièce ne lui appartenant pas, en dehors de la perte de temps qu'il s'inflige à lui-même.

Le matériel de jeu, pièces, tablier et boîte, est très séduisant. La pratique est aussi simple que celle des Dames chinoises. À quatre joueurs, il peut être assez facile de mémoriser ses quatre œufs, mais à deux c'est déjà plus costaud.

Pour éviter une partie sans fin…

Rien, dans la règle, n'interdit à un joueur de ramener un œuf qui vient d'être déplacé à sa position antérieure. Un joueur pourrait ainsi empêcher le jeu de se terminer en reculant interminablement une pièce qui menacerait d'arriver au but et de mettre fin à la partie.

Vous pouvez, pour éviter cela, ajouter une règle interdisant un coup qui reviendrait à la position antérieure.

Vous pouvez aussi adopter la variante suivante :

Lorsqu'une pièce est ramenée à sa position antérieure, un joueur qui s'estime propriétaire de cette pièce peut dénoncer ce coup en déclarant, par exemple, « cet œuf est à moi ».

Le joueur accusé d'avoir déplacé un œuf qui ne lui appartient pas peut :

  • soit reprendre son coup - il remet la pièce à sa place et perd son tour de jeu ;
  • soit contester l'accusation - on retourne la pièce pour vérifier sa couleur et le joueur « fautif » est alors éliminé de la partie : si l'accusation était fondée, le joueur qui refusait de reprendre son coup est éliminé, et si elle était infondée, l'accusateur est éliminé.

Bibliographie

  • Plato n° 63 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 63 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
Paul Lequesne
24 août 2014