Titre

Ali Baba et les 12 Voleurs

Auteur Dominique Ehrhard  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Piatnik  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Wilson Jeux  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2015
Joueurs 2 à 4
Public bambins, enfants, ados
Durée 15 min
Mécanismes mémoire, stop ou encore
Thèmes contes, littérature, Orient, Perse, Arabie
Emplacements étagères du rayon A, jeu commençant par A, rayon A
Règle du jeu
Vidéorègle
Ressources


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Il existe beaucoup de jeux basés sur le mécanisme du stop ou encore. Les jeux de mémoire encore plus nombreux. Mais les jeux mettant en œuvre ces deux mécanismes sont plus rares. Il faut dire que les jeux de mémoire s'adressent plutôt aux jeunes joueurs tandis que ceux demandant du sang-froid s'adresse généralement à des stratèges plus âgés.

Mélanger ces deux systèmes n'est donc pas aisé. On peut citer Trésor des dragons qui est devenu un classique. Dominique Ehrhard l'a déjà fait avec son jeu La Grande Parade. Il récidive ici avec un jeu beaucoup plus simple et destiné aux jeunes joueurs.

Ali Baba et les 12 Voleurs propose de retrouver des jarres remplies de trésor, et, bien entendu, d'en collecter un maximum. Parmi les 48 tuiles retournées, la moitié contient des trésors, un quart est vide et un dernier quart cache des voleurs. Le joueur actif peut retourner autant de tuiles que voulu tant qu'il découvre des trésors. S'il retourne une jarre vide, il doit arrêter mais gagne toutes les tuiles découvertes à son tour. Il faut savoir s'arrêter avant de découvrir un voleur car celui-ci fait perdre tous les trésors découverts lors de ce tour de jeu. Dommage !

Aucune complexité, on le voit, ce qui permet à des jeunes joueurs de découvrir sans fioriture le stop ou encore.

On peut jouer avec un jeu de cartes en décidant que les trèfles sont des jarres vides et les piques des voleurs. Mais on ne bénéficiera alors pas des dessins de Dominique Ehrhard !

Y'a un truc !

Les tuiles n'ont pas toutes le même dos. En fait, à chaque verso correspondent quatre jarres : deux remplies de trésors, une vide et une avec un voleur. Quand un voleur a été découvert, puis retourné à nouveau, vous savez donc que les autres tuiles de même dos peuvent être retournées sans danger.

Quand vous avez déjà joué, vous le savez. Mais quand vous proposez à des amis de découvrir le jeu, vous pouvez ou non les informer de ce « truc ». Il va sans dire que si jouer au tarif de 1 fraise Tagada le point, il est mieux de garder l'avantage en les informant pas ! À vous de voir si vous considérez cette non-information comme honnête ou non

Ne pas confondre…

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
30 août 2015