Titre

Astoria

Auteur Christophe Finas  
Éditeur Rôle & Stratégie  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2006
Joueurs 2 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 1 h
Mécanisme objectif secret
Thèmes fantastique, santé, sécurité
Emplacements étagères du rayon A, jeu commençant par A, rayon A
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources
Une présentation par Annie Raja  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

Il faut dire en premier lieu que nous avons été immédiatement séduits par l'aspect extérieur d'Astoria : un magnifique coffret en bois épais et gravé, tel un vieux coffre des temps anciens ! Une qualité que l'on voit rarement pour un jeu. L'intérieur ne dépareille pas et révèle, entre autres, quatre fioles en verre avec bouchon de liège contenant soixante gemmes (en plastique… je calme les chasseurs de pierres précieuses). On a envie d'avoir ce coffret dans sa cuisine et d'en faire une magnifique boîte à épices ! Mais, c'est d'abord un jeu, le premier (d'une longue série, on espère) des éditions Rôle & Stratégie.

Pour ce qui est du reste du matériel, on trouve : un paquet de soixante-six cartes illustrées, des pions (ronds et carrés), un tablier en papier épais (plié et recto/verso), et deux règles différentes en format accordéon. Oui, deux règles, car il y a deux jeux différents dans le coffre : la version « Laboratoire » et la version « Épique », chaque version utilisant un côté différent du papier/tablier. Pour terminer cette présentation du matériel, on regrettera ce plan de jeu un peu chiche et qui peut s'abîmer rapidement. On regrettera aussi de ne pas avoir eu le tapis en « tissu plastifié » qui était sorti au festival des jeux de Cannes en 2007 !

Astoria Laboratoire

Avec la version « Laboratoire », on a un jeu de combinaisons à réussir pour guérir le roi, avec des magiciens répartis en deux groupes qui s'affrontent. Trois actions de base : placer une gemme, prendre une carte ou déplacer une gemme déjà placée. Selon les cartes que l'on a et les placements de gemmes sur le plan de jeu, il peut y avoir des réactions en chaîne qui vont modifier la configuration et l'évolution de la partie : déplacement d'autres gemmes ou transformation. Il y a encore plein de petits trucs que vous découvrirez dans ce laboratoire.

Astoria épique

La version « Épique » est beaucoup plus développée et n'a rien à voir avec la version « Laboratoire ». C'est un peu comme une grande saga, un film à la Conan où il se passe plein de choses.

Bien qu'un peu difficile à découvrir lors de notre première partie (il faut bien lire les règles), nous avons été séduits par la multiplicité des choses à faire… ou à ne pas faire, d'ailleurs ! De plus, la présence d'un traître pimente la partie. Bref, on a aimé.

On n'a pas grand-chose de mal à dire sur ce jeu, hormis que les feuillets de règles sont écrits tout petit, et qu'on a du mal à les lire, vu notre grand âge…

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

Annie Raja
17 février 2008