Titre

Aux pierres du dragon

Auteurs Bruno Faidutti  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Michael Schacht  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Asmodee  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Days of Wonder  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2002
Joueurs 3 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Mécanismes choix simultané, enchères
Thèmes animaux, animaux fantastiques, dragons, fantastique
Emplacements jeu commençant par A, rayon A, tiroirs du rayon A
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BDML


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Wikipédia fr
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Aux Pierres du dragon est un jeu d'enchères et de cartes d'événement. N'étant vraiment amateur ni de jeux d'enchères ni de jeux de cartes d'événement, c'est avec appréhension que j'ai ouvert la petite mais lourde boîte.

La première constatation, c'est que Days of Wonder, un nouveau venu dans l'édition de jeux de société, mais qui va beaucoup compter, ne s'est pas moqué des clients qui lui ont fait confiance. On a en effet du mal à ranger le nombreux et très beau matériel dans la petite boîte. Pions en bois, en verre, cartes, paravents en carton fort, sac en tissu : l'inventaire est pléthorique.

Le jeu est, je l'ai déjà dit, un jeu d'enchères et de cartes d'événement. Je ne vous surprendrais pas si je vous disais qu'il a beaucoup plu à mes amis… qui aiment les jeux d'enchères et de cartes d'événement ! On enchérit pour acheter des cartes qui permettent à leur tour d'autres actions. Les cartes d'événement sont assez nombreuses, et donnent un certain avantage à celui qui a déjà joué et connaît leurs effets combinés. Le jeu conviendra donc un peu plus aux assemblées qui jouent souvent ensemble.

Comme tous les jeux de ce type, la part de hasard est assez importante, selon que telle ou telle carte sort prématurément et que le joueur à qui elle convient le mieux peut ou non l'acquérir. On se focalise généralement sur un joueur qui nous paraît dangereux (le méchant), sans généralement se soucier d'un joueur plus discret, qui gagne à la surprise générale. C'est un peu le défaut de ces jeux où l'on est censé jouer pour soi, tandis qu'un chevalier noir se profile à l'horizon et que l'on ameute la croisade contre lui. Le vainqueur est trop souvent celui qui n'a pas fait le plus preuve de solidarité pour empêcher le méchant de gagner, préférant s'occuper de son propre sort. Mais n'en est-il pas souvent ainsi, y compris dans la réalité ?

Au final, Aux Pierres du dragon est un jeu magnifiquement réalisé, d'un rapport qualité-prix très convenable. Il est assurément bien plus réussi que la précédente réalisation des co-auteurs. Le jeu est annoncé pour 3 à 6 joueurs, mais il est réellement efficace à 5 ou 6 joueurs.

Les amateurs trouveront, sur le site de Days of Wonder, un matériel important, dont de magnifiques fonds d'écran.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009