Titre

Avalam Bitaka

alias Avalam Bitaka XXL
Auteur Philippe Deweys  
Éditeurs Art of Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Filsfils  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 1995
Joueurs 2
Public bambins, enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristiques jeu de pions, surdimensionné ou géant, tablier carré et pions, tablier 9 x 9 cases et pions
Mécanismes combinatoire, empilement, maîtrise, majorité
Emplacements étagères du rayon A, jeu commençant par A, rayon A, rayon grands jeux
Festival de Cannes As d’or « stratégie » 1996
Site officiel
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Avalam Bitaka réussit là où beaucoup de jeux abstraits ont échoué : il est à la fois beau, facile à expliquer, profond et intelligent.

Le principe de base est d'empiler les pions ou les piles sur un pion ou une pile voisine dans l'une des huit directions. Vous pouvez empiler une pile de votre couleur ou une pile de votre adversaire. À la fin, quand plus aucun empilement n'est possible, soit du fait de l'éloignement, soit du fait de la limite de hauteur, la partie est terminée. Celui qui possède alors le plus de piles est le vainqueur.

Le nom du jeu serait tiré du Kâmasûtra

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
. Dans le jeu, les piles ne peuvent dépasser cinq de hauteur. En est-il de même pour le célèbre livre de gymnastique ?

  

Une grande réussite !

Merci à Michel pour cet excellent jeu…

2008 : édition Art of Games

2008 voit une nouvelle édition de toute beauté chez l'éditeur belge Art of Games. Avalam Bitaka devient Avalam. Le jeu est proposé dans différentes couleurs et en deux formats. Évidemment, à l'Escale à jeux, comme on a des gros doigts, on préfère le jeu géant !

Position de début de partie avec un modèle aux couleurs chaudes.

Une partie « pastelle » presque terminée. Il reste huit voisinages à résoudre. Il semble bien qu'on s'oriente vers une partie nulle : Vert, théoriquement en avantage numérique, possède deux tours voisines qui n'en feront plus qu'une, quoi qu'il advienne.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009
22 février 2009