Titre

Chronicards

alias Chroni - Le Jeu chronologique
Auteur Gregory Pailloncy  
Éditeur On The Go Editions  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2010
Joueurs 2 à 8
Public enfants, ados, adultes
Caractéristiques cartes, cartes-questions, didactique, variante
Mécanisme quiz
Emplacement étagères du rayon C
Site officiel
Règle du jeu
Vidéorègle
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Plateau Marmots


Le jeu sur Tric Trac
                 

Une collection de jeux de cartes

Chronicards est une collection de jeux de cartes. Ils sont tous basés sur le même principe : une face décrit un événement, l'autre en donne la date. Il va s'agir, on s'en doute, de trouver la date de l'événement ou, pourquoi pas, de trouver l'événement d'après la date et l'illustration.

Les auteurs ont édité leurs premières boîtes en 2010, à peu près en même temps que sortait Timeline

Retrouvez Timeline
sur BoardGameGeek
, basé sur un principe très proche. On pourrait se demander si l'un ne s'est pas inspiré de l'autre, mais ce serait vain. Le principe même du jeu de cartes, avec un événement au recto et la date au verso, ne date pas d'hier. Chronology

Retrouvez Chronology
sur BoardGameGeek
a été publié aux États-Unis en 1996, et fonctionnait déjà selon le même principe. L'idée connaît un très grand succès en Allemagne, depuis 1998, avec Anno Domini

Retrouvez Anno Domini
sur BoardGameGeek
de Urs Hostettler. Il a été décliné sur de nombreux thèmes, mais malheureusement jamais traduit en français. Ces années-là…, paru en 1992, et qui devrait revoir le jour en 2011 dans une version heureusement rajeunie et modernisée, est également basé sur le principe d'attribution d'une date à un événement.

On aurait de toute façon du mal à revendiquer la paternité du principe de jeu consistant à trouver une date enfouie dans le méandres de notre cerveau. Même nos professeurs de collège y jouaient, nous demandant en quelle année avait eu lieu la bataille de Marignan. Bien peu d'élèves seraient capables de dire ce qu'elle représente comme intérêt historique, alors même qu'ils en connaissent (assez souvent) tous l'année.

L'avantage des cartes de la collection Chronicards, c'est que justement, les événements décrits ne sont pas anodins. Et leur enchaînement chronologique, au-delà du simple exercice de mémoire, présente un réel intérêt. Que la conférence de Yalta, par exemple, ait eu lieu avant ou après la capitulation de l'Allemagne nazie ou la libération des camps de concentration, a une importance historique si l'on veut bien y réfléchir. Même si l'on a un peu de mal avec les dates, la logique peut aider à ranger les événements. Il est par exemple probable que la fin de l'URSS ait suivi, et non précédé, la chute du mur de Berlin, œuvre, faut-il le rappeler, des petites mains fébriles de notre vénéré omniprésident lui-même (la preuve ici).

Par ailleurs, la grande qualité des textes, vérifiés aux dires des auteurs par une armée mexicaine de professeurs d'histoire, donne aux jeux de la collection un réel intérêt encyclopédique.

Chronicards ne contient pas de règle à proprement parler. C'est pourquoi je l'ai classé dans les systèmes, et non dans les jeux. On peut y jouer selon des règles intuitives ou adapter des mécanismes déjà éprouvés, comme celui de Uppsala ou de Rack-O. Et on peut bien entendu mélanger les différents paquets de cartes pour encore plus de plaisir.

Les auteurs annoncent pour bientôt de nouveaux thèmes : arts, sciences, tourisme… On a hâte de les mêler aux deux premiers paquets !

Chronicards a réellement enthousiasmé les membres de mon club, qui l'ont ensuite fébrilement cherché dans leurs boutiques de ville ou virtuelles. Gageons que ces jeux connaîtront le succès qu'ils méritent.

Une boîte pour tous les réunir…

Chronicards est encore plus intéressant quand on mélange deux paquets ou plus. Par exemple, les inventions avec les chefs-d'œuvre du Louvre. Pour permettre de choisir plus facilement le ou les paquets pour une partie, nous avons regroupé, à l'Escale à jeux, toutes les cartes dans un coffret initialement destiné à des bouteilles (on a beaucoup de boîte comme ça dans notre région).

Et voilà le travail !

Vous trouverez, à la suite des règles la variante que l'Escale à jeux vous propose pour pimenter vos parties en y ajoutant une pointe de bluff.

À partir de 2017, la collection a changé de format, pour permettre des textes un peu plus lisibles. Pour éviter toute confusion, l'éditeur a choisi de changer aussi le nom. Chronicards devient ainsi Chroni - Le Jeu chronologique.

Jeux utilisant ce système ou cette compilation

Bibliographie

  • Plato n° 49 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 49 »
                 

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
Paul Lequesne
6 février 2011
9 juillet 2017