Titre

Cloud City

Auteur Phil Walker-Harding  
Éditeurs Blackrock Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Blue Orange  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2020
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Mécanisme gain par score
Thème urbanisme, construction
Emplacements étagères du rayon C, jeu commençant par C, rayon C
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Plus les gratte-ciel montent haut, plus l'intérêt d'une passerelle les reliant se fait ressentir. On connaît les célèbres Tours Petronas

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
de Kuala Lumpur, inaugurées en 1998, hautes de 88 étages et reliées entre elles au niveau des 41e et 42e étages.

On connaît un peu moins le plus récent gratte-ciel horizontal "The Crystal", passerelle reliant à 250 m de haut quatre gratte-ciel de la ville chinoise de Chongqing.

Ces constructions ont probablement inspiré Phil Walker-Harding qui nous propose de devenir architectes pour à notre tour concevoir une ville de gratte-ciel et de passerelles.

La partie se déroule en 8 tours — 11 à deux joueurs — au cours desquels les joueurs vont construire des gratte-ciel et disposer à leurs sommets des passerelles en respectant quelques règles. Plus la passerelle est longue, plus elle rapporte de points. Comme le nombre de passerelles de chaque longueur est limité en nombre, il faut bien prendre garde à ne pas se faire voler la dernière de la longueur convoitée.

Dans chaque couleur, correspondant à une hauteur de bâtiments, il y a exactement :

  • 6 passerelles d'un écart de 1 et d'une valeur de 1
  • 8 passerelles d'un écart de 2 et d'une valeur de 2
  • 8 passerelles d'un écart de 3 et d'une valeur de 3
  • 6 passerelles d'un écart de 4 et d'une valeur de 5
  • 3 passerelles d'un écart de 5 et d'une valeur de 8

L'interaction entre joueurs se limite à cette compétition pour construire les longues passerelles, fort rémunératrices. En dehors de cela, chacun joue un peu dans son coin, en se concentrant essentiellement sur un objectif : ne pas faire tomber ses tours et chasser le chat qui s'approche dangereusement de nos maquettes ! Car l'édifice est fragile et rend le jeu impraticable pour les personnes atteintes de tremblement. Vivement que mon FabLab rouvre ses portes pour que je puisse fabriquer des socles permettant de maintenir fermement tous ces immeubles.

Le jeu est très agréable à jouer et quelques variantes ajoutent encore plus au plaisir.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
Paul Lequesne
13 décembre 2020