Titre

Le Cochon qui rit

alias Autokiri
Le Cochon qui rit - Version collector
Coco des îles
La Course des petites souris
Auteur Joseph Michel  
Éditeurs Éveil et jeux - Oxybul  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Jeux Michel  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Vilac  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 1932
Joueurs 2 à 6
Public bambins, enfants
Durée 15 min
Caractéristique pièce de musée
Mécanisme hasard pur
Thèmes animaux, animaux de la ferme, animaux sauvages, automobiles, cochons, Océan Pacifique, oiseaux, souris et rats, transports
Emplacements étagères du rayon C, jeu commençant par C, rayon C, réserve C
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Enfant aveugle


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Le Trou à rat


Le jeu sur Wikipédia fr
· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Le Cochon qui rit

Le Cochon qui rit, inspiré d'un jeu de comptoir traditionnel lyonnais, a été créé par un épicier lyonnais, Joseph Michel, en 1932. La première version était en bois et en verre. La société Établissements Paul Michel, créée par son fils en 1949, s'installera non loin de Lyon, à Montluel.

Bon an mal an, il se vend encore de nos jours une centaine de milliers de boîtes de ce jeu décidément indémodable. La règle est ultra-simple, entièrement basée sur le hasard. On jette trois dés à tour de rôle. Un 6 permet de prendre le cochon, un 1 permet de placer une patte, une oreille ou un œil et il faut deux 1 pour placer la queue en tire-bouchon.

Bien sûr, à partir d'un certain âge, il est bon de passer à des jeux un peu plus complexes. Mais Le Cochon qui rit restera encore longtemps un classique incontournable et, pour les plus âgés, un souvenir agréable. Malgré la mondialisation, le jeu reste entièrement fabriqué dans la région Rhône-Alpes.

Deux bien mérités.

Autokiri

Autokiri est une adaptation du Cochon qui rit dans un univers bien différent.

Par le même éditeur que le jeu original, Autokiri s'adapte aux temps modernes !

Coco des îles

Coco des îles diffère du Cochon qui rit par plusieurs éléments importants.

On ne construit pas un cochon, mais un oiseau :

  1. Pour placer une plume, il faut faire 3, et pour placer une aile il faut faire 2 ;
  2. Le jeu est en bois fragile : prévu pour quatre joueurs, il devient rapidement pour trois joueurs, puis pour deux ;
  3. Ce n'est pas le même éditeur, puisqu'il s'agit ici de la Fnac Éveil et jeux - Oxybul

Comme on le voit, le jeu est totalement différent. Mais comme je n'y connais rien en jeux, j'ai décidé de les placer sous la même présentation…

La Course des petites souris

Voici un jeu totalement différent des précédents puisque d'une part il s'agit ici d'assembler des souris, et que d'autre part il n'y a pas de dé mais une roulette.

La Course des petites souris est un peu un compromis entre Le Cochon qui rit et Autokiri : les souris semblent vouloir rouler !

Le Cochon qui rit - Version collector

On revient aux origines avec cette version « Collector », intégrant des cochons en bois comme dans les premières boîtes. Le côté « luxe » est accentué par les couleurs choisies : noir, naturel, argenté et doré.

Une variante est proposée qui intègre deux faces nouvelles. L'une avec un cochon, l'autre avec un boucher. Le cochon permet de gagner plus vite. Il est prudent d'éviter les bouchers ! Lorsque les deux dessins sortent, ils s'annulent. Et si vous avez la chance de titrer trois cochons, à vous le gain immédiat de la partie !

Prédécesseur, inspiration

Successeurs, semblables

Bibliographie

· Prédécesseur · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009
8 mai 2011