Titre

Corto

alias Corto - Les Secrets de Venise
Auteurs Laurent Escoffier  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Sébastien Pauchon  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Blackrock Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Ludocom  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Éditions du Matagot  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2013
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Caractéristique innovation
Mécanismes gain par score, majorité, partage territorial
Thème BD ou dessin animé
Emplacements étagères du rayon C, jeu commençant par C, rayon C
Site officiel
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Avant de recevoir Corto, je n'avais sur le jeu que quelques informations : photos trouvées ici ou là et nom des auteurs et éditeurs. Les a priori étaient plus que favorables. Les auteurs sont tous les deux réputés pour n'avoir commis que des bons ou très bon jeux. Les deux éditeurs sont connus pour soigner la qualité de leurs jeux.

C'est donc avec avidité que j'ai ouvert la boîte avec quelques amis pour une première partie de découverte. Et nous avons tous été emballés ! Simplicité des mécanismes, clarté de la règle, forte interaction entre les joueurs sans tomber dans l'agressivité, durée de jeu agréable, grande originalité, tout concourt à la réussite du jeu et au plaisir des joueurs. Tous n'avaient qu'une envie : rejouer, et on ne s'est pas privés.

Depuis, Corto a rejoint l'étagère des jeux qu'on peut sortir sans risque de décevoir. Une partie suffit à comprendre les subtilités et les pièges qu'il faut éviter. Ainsi, l'utilisation de Raspoutine, pour libérer une case et ensuite s'y installer, peut s'avérer déterminante, mais on ne le perçoit pas immédiatement.

Corto réunit tous les atouts d'un bon jeu : la boîte fait envie de l'acheter, la découverte du contenu - qui justifie amplement un coût au-dessus de la moyenne - donne envie de jouer, jouer donne envie de rejouer, de le faire découvrir et de l'offrir.

Bref, vous l'aurez compris. J'ai adoré !

2014 : Les Secrets de Venise

Bibliographie

  • Plato n° 63 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 63 »
  • Plato n° 68 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 68 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
5 janvier 2014