Titre

Crazy Tower

alias Crazy Tower XXL
Auteurs Mathieu Auger  
Manuel-Lucas Bergeron Duhamel  
Alexis Harvey  
Félix Leblanc  
Éditeur Synapses Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2020
Joueurs 1 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristique surdimensionné ou géant
Mécanismes enfoirés et autres goujats, équilibre, gain par élimination, gain par score
Emplacements étagères du rayon C, jeu commençant par C, rayon C, rayon grands jeux
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

2020 : Crazy Tower

À première vue, Crazy Tower fait penser à un Jenga avec des pièces colorées et bizarres. Mais il ne faut pas se fier aux apparences !

Bien sûr, on empile des pièces. Bien sûr, il ne faut pas être le nigaud qui fait tomber l'édifice instable. Mais il y a aussi dans Crazy Tower une bonne part de tactique et de malice.

À tour de rôle, chacun doit, soit poser une de ses pièces sur le plateau supérieur (à condition que la couleur ne soit pas déjà présente), soit piocher un plateau, le poser puis poser une de ses pièces.

Les pièces doivent reposer sur les cases blanches et peuvent dépasser. Quelques cases apportent des pouvoirs intéressants quand on y pose un bloc. Elles permettent de rejouer, de retirer un bloc d'un étage inférieur pour le rendre à son propriétaire, d'imposer un échange de pièce à un adversaire.

Trois modes de jeux sont proposés : solo (pour les joueurs en quarantaine sanitaire), compétitif (chacun pour soi) ou saboteur. Dans ce troisième mode, semi-coopératif et surtout intéressant à quatre, un joueur s'efforce de construire un édifice fragile car il gagne si la tour s'effondre pendant le tour d'un de ses adversaires, les autres essayent de stabiliser la tour en espérant être le premier à se débarrasser de toutes ses pièces.

On ne s'en lasse pas.

2020 : Crazy Tower XXL

Si on ne se lasse pas de Crazy Tower, on se lasse encore moins de Crazy Tower XXL ! La boite, impressionnante, contient les mêmes blocs et les mêmes plateaux mais tout est beaucoup plus grand. On passe d'une section de 18 mm à une section de 45 mm, deux fois et demi plus grandes, quinze fois plus volumiques ! Pour éviter les fractures du pied en cas de chute incontrôlée de la tour, l'éditeur a opté pour des pièces en mousse.

Variante Escale à jeux

Pourquoi ne pas jouer au mode saboteur en gardant secret l'identité de ce dernier ? Préparez quatre cartes, trois neutres et la quatrième marquée « saboteur ». Distribuez les cartes en début de partie, face cachée. La règle du saboteur est appliquée mais vous ne savez pas qui est le saboteur.

Bibliographie

  • Plato n° 130 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 130 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
30 mai 2021