Titre

Desperados of Dice Town

Auteurs Bruno Cathala  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Ludovic Maublanc  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeur Éditions du Matagot  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2014
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristique dés
Thèmes Far West, histoire
Emplacements étagères du rayon D, jeu commençant par D, rayon D
Fest. de Saint-Herblain Sélectionné 2015
Site officiel
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Les cowboys de Desperados of Dice Town ne doivent pas avoir une bonne mutuelle. En effet, chaque fois qu'un adversaire leur tire dessus, ils perdent de l'argent ! Bien qu'on soit dans un univers infesté de desperados, pas la moindre trace de sang. Peut-être est-ce plus « politiquement correct » ?

À la tête d'une bande de cinq individus louches et tous emprisonnés, vous devez être le premier à les faire évader en même temps que vous restez le joueur le plus riche. Après avoir lancé les dés jusqu'à trois fois, vous décidez ce que vous faites de votre tirage : soit continuer à libérer un de vos compagnons, soit piocher une ou plusieurs cartes qui affecteront le cours du jeu. La difficulté, c'est qu'il ne faudrait idéalement négliger ni l'un ni l'autre.

Les parties sont assez rapides et parfois très différentes de l'une à l'autre. Desperados of Dice Town gagne nettement à être joué à trois ou quatre, configuration qui permet le plus d'interaction.

Bibliographie

  • Plato n° 72 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 72 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
Paul Lequesne
19 avril 2015