Titre

Diam

alias Diam XXL
Auteurs Alain Couchot  
Bernard Klein  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeur Ferti  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 1997
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques multiprimé, par équipe, prototype, surdimensionné ou géant
Mécanismes combinatoire, empilement, gain par arrangement, maîtrise
Emplacements étagères du rayon D, jeu commençant par D, rayon D, rayon grands jeux
Festival de Cannes Sélectionné 2005
Boulogne-Billancourt Pion d’argent 1997
Fest. de Saint-Herblain Sélectionné 2005
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Wikipédia fr
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Diam, dans une version pour deux joueurs, a été primé à Boulogne-Billancourt. Six ans plus tard, le jeu est magnifiquement édité !

L'histoire mérite d'être contée. Depuis ses débuts, l'Escale à jeux a toujours eu à cœur de lister les jeux ayant reçu des récompenses dans les prix les plus prestigieux. Les concours de créateurs de jeux, comme Boulogne-Billancourt, Besançon ou bientôt Panazol, mettent en lumière les meilleures créations des auteurs de jeu. Parfois, des éditeurs s'intéressent aux lauréats, mais la plupart du temps, les jeux retombent dans l'anonymat.

Les auteurs de Diam, ayant découvert que leur jeu était cité sur le site de l'Escale à jeux, m'avaient contacté. Plutôt que de voir leur jeu dormir dans leurs tiroirs, ils ont accepté que les règles en soient rendues publiques, pour que chacun puisse découvrir le jeu.

Bien leur en a pris, car le jeu a été remarqué par Cédric Huet, brillant joueur de jeux abstraits stratégiques, et plus particulièrement de Dames. Cédric a créé sa maison d'édition, Ferti. Il s'est fait connaître par une édition particulièrement soignée, et de très bon rapport qualité/prix, de la fameuse table à élastique qu'il a renommée Passe-Trappe.
Il a essayé le jeu et a bien sûr été conquis. Rapidement, l'affaire était conclue avec les auteurs et Diam (le nom est inchangé) arriva chez tous les bons vendeurs-conseils dans une magnifique version en bois, avec des pièces tournées en charme et lasurées, à la mi-juillet 2003.

Chacun a fait son boulot. Les auteurs ont pondu un jeu très simple et très bon. Le jury de Boulogne-Billancourt a su reconnaître la qualité du jeu. Internet (et l'Escale à jeux) a permis la large diffusion du jeu et de ses idées. Un éditeur et des auteurs ont pu se rencontrer. Tout le monde va pouvoir bénéficier d'un jeu alliant beauté et intelligence (et ça, ce n'est pas donné à tout le monde).

L'aventure de Diam me conforte dans l'idée que les auteurs ont tout intérêt à montrer leurs créations dans les salons et sur les sites internet. C'est certainement la meilleure méthode pour qu'un éditeur s'intéresse à leur jeu. Quant aux risques de plagiat, ils sont au contraire réduits par la diffusion du jeu. Rien n'empêche un malveillant de copier un jeu. Mais en cas de litige, la large publication du jeu et de sa règle constituent assurément une des meilleures preuves d'antériorité.

Le joueur bleu/vert a gagné en amenant deux de ses pions verts l'un en face de l'autre, au niveau 2.
(La photo est celle d'une version artisanale, réalisée avant que Ferti n'ait la bonne idée de publier Diam)

Comment jouer ?

Un joueur prend 4 pions bleus et 4 pions verts. L'autre prend 4 pions rouges et 4 pions jaunes. Chacun à son tour peut soit poser un pion sur une case vide, soit déplacer un pion avec éventuellement ceux qui sont au-dessus, d'une case à droite ou à gauche. Si la case atteinte contient déjà un pion ou une pile, on se place au-dessus, mais une pile ne peut en aucun cas dépasser 4 de haut.
Le but est d'amener deux pions de même couleur l'un en face de l'autre, et au même niveau, sauf au niveau 1. Il faut prévenir au coup précédent de son intention, sinon le coup gagnant est interdit.

N.B. : dans la version commerciale du jeu, le nombre de joueurs est passé de 2 à 4. On joue par équipe de deux, ce qui provoque pas mal de tensions et de fous rires, si l'on s'interdit toute communication sur la stratégie et la tactique que l'on essaye de mettre en œuvre.

Juillet 2003 : J'ai enfin en main la boîte éditée par Ferti. La qualité de la réalisation permet à Diam de gagner un supplémentaire sur le site de l'Escale à jeux ! Courez chez votre marchand de jeux préféré et demandez à voir le jeu : vous verrez que je ne vous trompe pas… le jeu est aussi beau qu'intéressant.

2005 : Diam Travel

Depuis l'été 2005, Diam existe en version de voyage. La qualité des pièces et du tablier de jeu n'a pas été négligée. Seules les dimensions ont été revues à la baisse. Cela peut s'avérer un peu juste pour les grosses paluches, mais ça ravira les personnes raffinées. Le mieux, c'est quand même d'avoir les deux, non ?
À noter que la boîte mentionne le prix obtenu à Boulogne-Billancourt, ce qui est assez rare pour mériter d'être signalé. Ferti a su rappeler que c'est quand même là que tout a commencé…

Ne pas confondre…

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009