Titre

Dino Booom

Auteurs Dominique Ehrhard  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Pierre Nicolas Lapointe  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeur Goldsieber Spiele  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2004
Joueurs 2 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Mécanismes ambiance, rapidité, vivacité
Thèmes histoire, préhistoire
Emplacements étagères du rayon D, jeu commençant par D, rayon D
Ressources


Le jeu sur BDML


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

La première chose qui surprend, à l'ouverture de la boîte, c'est l'énorme vide ! Tout le matériel tient dans la moitié de la boîte, tandis que l'autre moitié est occupée par un carton de calage. On a beau savoir que les boîtes volumineuses se vendent mieux que les petites, on a quand même vu des manières plus élégantes de vendre du vide…

Passé ce premier effet bizarre, on découvre avec plaisir cette première collaboration entre Pierre-Nicolas Lapointe et Dominique Ehrhard. Les amateurs de jeux de stratégie et d'échauffement de cerveaux peuvent se diriger vers un autre jeu, celui-ci n'est pas pour eux.

Nous sommes tous des chasseurs de dinosaures, armés de javelots à fléchettes, et nous devons rapporter le menu demandé par le chef. Il y a des dinosaures de toutes les couleurs, disséminés sur des tuiles épaisses au centre de la table. Mais on ne peut chasser que ceux qui se trouvent dans les régions autorisées, déterminées par le lancer des os sacrés. Dès que ceux-ci retombent, chacun se rue avec sa petite flèche sur les cartons, pour rapporter les meilleurs dinosaures au frigo. Mais le chasseur le plus lent (c'est le chef qui décide qui est le plus lent) ne rapporte rien.

Les deux conséquences immédiates sont d'une part la casse des flèches un peu fragiles (ils ont la peau dure, les dinosaures) et la mauvaise foi de rigueur pour ne pas être dernier (je plaide coupable).

Ajoutez à cela que le premier qui a réuni le menu doit crier « Oooga » pour gagner le menu et devenir chef à son tour.

Dino Booom est un jeu réjouissant, qui vous fera rajeunir de quelques années à chaque partie. Si au bout de deux ou trois tours de jeu, vous n'avez encore cassé aucune fléchette, relisez la règle : vous avez sûrement loupé quelque chose…

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009