Titre

Drôle de casting

Auteur Marie-France Segond  
Éditeur Dengos éditions  
Année 2001
Joueurs 3 à 8
Public ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristiques non vu ailleurs, cartes, cartes-mots
Mécanisme expression
Emplacements étagères du rayon D, jeu commençant par D, rayon D
Festival de Besançon Boucle de bronze 2001
Règle du jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Drôle de Casting est un jeu d'éloquence et de communication. De « tchatche » si vous préférez.

Un producteur recherche huit personnages pour un film. Une première carte est tirée, et le premier joueur choisit l'un des 4 personnages. Chacun propose alors un critère ou un trait de caractère qui correspond le mieux au personnage recherché.

Par exemple, on cherche un acteur pour jouer un gardien de but. Amélie propose son critère « costaud », en indiquant qu'il est primordial qu'un gardien de but soit costaud pour faire vrai au cinéma. Brice, lui, propose sa carte « prévoyant », car il est important, au moment des tirs au but, de prévoir de quel côté plonger. Claire sort sa carte « élégant », elle argumente en disant que le gardien de but est souvent filmé en plan fixe, et qu'il importe donc que son aspect soit particulièrement soigné. Daniel présente au producteur une carte « galant », il explique qu'aucune carte de son jeu ne convenait, mais que la galanterie étant une qualité qui se perd, il pourrait être important de la revaloriser par le biais du film qui se prépare. Emmanuel sort enfin la carte « géant » et explique que, de toute évidence, c'est cette qualité qui est primordiale pour un gardien de but crédible.

Le producteur doit alors choisir entre toutes ces propositions. Celui qui aura su le convaincre gagnera le rôle.

Le premier joueur qui a gagné huit rôles gagne la partie.

Drôle de Casting est auto-édité par Marie France Segond. La boîte est petite, mais elle contient 440 cartes ! On est tellement habitué à ouvrir de grandes boîtes qui ne contiennent rien qu'il faut saluer l'effort, et espérer que le jeu connaîtra le succès qu'il mérite certainement.

Le jeu fonctionne plutôt avec des adultes ou des grands ados pas trop inhibés, qui aiment à s'exprimer en public. Avec de plus jeunes enfants, il est l'occasion de quelques leçons de vocabulaire, pour expliquer les mots moins accessibles comme olibrius, vaniteux, lymphatique, narcissique etc.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009