Titre

Die Erbraffer

Auteurs Nik Sewell  
Jeremy Shaw  
Éditeur Ravensburger  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 1994
Joueurs 2 à 6
Public ados, adultes
Durée 45 min
Mécanisme gain par score
Thème humour, dérision
Emplacements jeu commençant par E, réserve E
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Tric Trac

Toutes les bonnes fées se sont penchées sur le berceau de Die Erbraffer : un thème audacieux, un graphisme de toute beauté, un matériel de jeu agréable, une règle limpide.

Malheureusement, le résultat n'est pas à la hauteur escomptée. Le coupable : à mon avis, une trop grande retenue dans les cartes, qui induit de fait une forte répétitivité. Presque toutes les cartes ajoutent ou soustraient de l'argent à droite et à gauche, sans que l'on puisse s'y opposer. Le seul droit de veto apparaît au moment des successions. Si vous possédez deux ou trois cartes « nouveau testament découvert », vous gagnez certainement la partie.

Pourtant, il semble qu'il ne manquait pas grand-chose au jeu pour être totalement délirant. Quelques cartes chaotiques, un meilleur équilibre avec, pourquoi pas, une distribution de certaines cartes au départ. Chacun reste libre d'adapter le jeu à sa convenance.

Le jeu est beaucoup trop beau pour être laissé de côté, à cause de ses quelques défauts et manques.
Il faut sauver Die Erbraffer !

 

François Haffner
avant 2009