Titre

Exxit

alias Exit
Hex-It
Auteur Vincent Everaert  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeur Jactalea  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2004
Joueurs 2
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristiques à fabriquer, jeu de pions, jeu de pions sans tablier, prototype
Mécanismes combinatoire, empilement, maîtrise, partage territorial
Emplacements cabinet de curiosités, jeu commençant par E, rayon E, tiroirs du rayon E
Festival de Cannes Sélectionné 2008
Boulogne-Billancourt Prix 2004
Site officiel
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Wikipédia fr


Le jeu sur Zoubaoum
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Le jeu s'appelait initialement Exit. C'est peut-être à force de voir ses prototypes revenir de chez les éditeurs que Vincent Everaert a fini par changer son titre en Hex-It Puis, le nom a changé à nouveau pour finalement devenir Exxit.

Exxit, d'une grande pureté, ne dépareillerait pas au milieu de la gamme du projet GIPF. On est surpris de découvrir un jeu aussi complexe à partir de règles aussi simples.


   Une réalisation facile avec du carton plume. Cliquez pour agrandir

Le matériel se limite à trente-neuf tuiles hexagonales à deux faces et huit pions en deux couleurs. Le but du jeu est de posséder le plus beau score à la fin de la partie. Les tuiles appartenant à son plus grand territoire rapportent un point. Mais les autres tuiles ne sont pas perdues : elles rapportent quand même un demi-point. Il s'agit donc de poser plus de tuiles que son adversaire, mais surtout de mieux les poser. Oui, mais… comment pose-t-on une tuile ? C'est une longue histoire…

Au début, il n'y a que quatre tuiles : deux blanches et deux noires. Chaque joueur à tour de rôle doit effectuer une action, et une seule, parmi les trois suivantes :
- poser un pion sur une tuile vide de son choix ;
- « distribuer » une pile lui appartenant ;
- libérer un ou plusieurs prisonniers en posant une tuile à la place.
Lorsqu'aucune action n'est possible, le joueur doit passer.

La pose est totalement libre. Mais elle n'est pas évidente lors des premières parties. C'est ce qui fait tout le sel du jeu.


   Une version stendhalienne d'Exxit. Cliquez pour agrandir

La distribution est le mécanisme central. Lorsqu'un joueur dispose d'une pile de pions (un ou plusieurs pions dont le sommet est de sa couleur) et que dans l'une des six directions partant de cette pile se trouve une pile adverse (un pion ou plus) à une distance égale ou inférieure à la hauteur de la pile attaquante, le joueur est obligé de « distribuer » sa pile en lâchant les pions un à un sur les cases suivantes. Lorsque la pile est plus grande que le chemin à couvrir, le reste des pions est posé à l'extérieur de la surface de jeu, devenant une pile de prisonnier(s).
Trois conditions doivent être vérifiées :
- la pile attaquante et la pile attaquée doivent se toucher ou n'être séparées que par des cases vides ;
- la pile attaquée ne doit pas être plus haute que la pile attaquante ;
- la course ne peut pas se terminer sur une pile de prisonniers déjà en place.
Enfin, lorsque plusieurs distributions sont possibles, il faut prioritairement en choisir une qui crée des prisonniers.

La libération n'est jamais obligatoire, mais il est souvent urgent de la faire. En effet, n'importe quel joueur qui n'est pas contraint de procéder à une distribution peut libérer une pile de prisonniers, qu'ils soient de sa couleur ou non, pour les transformer en une tuile de sa propre couleur. Pour poser une tuile, il suffit de retirer un prisonnier ou une pile de prisonniers, d'un emplacement jouxtant au moins deux tuiles. Si, ce faisant, un prisonnier voisin qui ne jouxtait qu'une tuile vient maintenant à en jouxter deux, on peut également le récupérer et le transformer en tuile.

J'espère que vous avez compris… qu'il est difficile de comprendre Exxit tant qu'on ne l'a pas essayé !

2006 : édition chez Jactalea

Exxit a bénéficié d'une magnifique édition chez Jactalea fin 2006. Tout le monde peut enfin jouer et c'est heureux !


  La qualité d'édition est irréprochable.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009