Titre

Eye

Auteurs Billy Barry  
Kerry Kevill  
Iris Lüttring  
Éditeur Finger Products Limited   
Année 1987
Joueurs 2 à 4
Public ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristiques innovation, jeu de pions, pièce de musée, tablier rond, tablier rond et pions, variante
Mécanismes combinatoire, maîtrise
Emplacements jeu commençant par E, réserve E
Règle du jeu
Ressource


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Lorsque je reçois en cadeau, pour ma collection, un jeu que je ne possède pas encore, je suis évidemment heureux. Quand, de plus, ce jeu m'était totalement inconnu auparavant, je le suis encore plus. S'il se trouve que l'objet est beau, innovant, étonnant et astucieux, alors je suis aux anges. Autant dire que le cadeau inattendu de Cyril, fidèle lecteur et auteur de jeu, m'a comblé. Car en plus d'être un jeu vraiment original, c'est aussi un très bel objet.

La boîte de Eye est d'un seul bloc. Le jeu est intégré au contenant. Même les pions et la règle trouvent leurs logements au dos de l'emballage.

Le jeu en lui-même est constitué d'une rosace générée par des spirales logarithmiques

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
. Chacune des cases a ensuite été colorée, mais pas n'importe comment, on va le voir.

 

Deux caches viennent enfin se superposer sur la rosace. Selon leur position, quatre dessins peuvent apparaître. Chacune des huit couleurs se retrouve alors disposée de diverses façons :


une ligne passant par le centre
 

une spirale logarithmique
 

une autre spirale
 

un carré
 

La règle proposée dans la boîte est malheureusement un peu confuse. On y trouve même une proposition d'agrémenter les parties avec des questions de connaissance tirées d'on ne sait trop quel jeu à la mode de l'époque.

En retirant de la règle tous les éléments inutiles, on arrive à concevoir un mode d'emploi qui tient la route, et que je vous propose ici comme variante.

Variante Escale à jeux

Au départ, le tablier est vide. Chacun des joueurs prend tous les pions d'une couleur.

Le but du jeu est de s'emparer le premier d'un nombre de couleurs déterminé par le nombre de participants : 4 couleurs à 2, 3 couleurs à 3, et 2 couleurs à 4.

À tour de rôle, chaque joueur pose un pion sur une case colorée. Lorsque tous les pions sont posés, la partie à proprement parler peut commencer.

À son tour, le joueur commence par regarder combien de pions il possède sur chaque couleur. La couleur où il possède le plus de pions détermine son nombre de points d'action. S'il contrôle par exemple trois cases grises, une jaune et deux violettes, il a droit à trois actions grâce aux cases grises. Pour une action, le joueur peut déplacer un de ses pions ou tourner un des deux caches d'une position dans le sens des aiguilles d'une montre ou en sens inverse.

Un pion adverse posé sur le bord intérieur ou extérieur peut parfois empêcher qu'on tourne un cache. Pour deux points d'action, on peut déplacer un pion adverse, à condition d'utiliser ensuite un point d'action pour tourner le cache libéré.

Un joueur qui parvient à occuper les quatre cases d'une couleur avec ses pions gagne cette couleur.

La partie s'arrête dès qu'un joueur a atteint l'objectif : 2, 3 ou 4 couleurs selon le nombre de participants.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
29 août 2010