Titre

Fabrik der Träume

alias Dream Factory
Auteur Reiner Knizia  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Filosofia  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Hasbro  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Parker Brothers  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2000
Joueurs 2 à 5
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Mécanisme enchères
Thèmes cinéma, humour, dérision
Emplacements étagères du rayon F, jeu commençant par F, rayon F
Site officiel
Règle du jeu
Vidéorègle
Ressources


Le jeu sur BDML


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Jeux à thème


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

2000 : Fabrik der Träume chez Parker/Hasbro

S'il est bien un domaine où Reiner Knizia excelle, c'est celui des jeux d'enchères. Fabrik der Träume est donc un jeu d'enchères sur le thème du cinéma, ni meilleur ni pire que d'autres jeux d'enchères du même auteur. Le thème est totalement artificiel. Il aurait pu aussi bien être la restauration ou la culture maraîchère en Islande.

C'est dommage, car tout le matériel est là : les stars, les grands réalisateurs, les films mythiques etc. On reste un peu sur sa faim.

Les joueurs doivent réaliser des films en achetant aux enchères les divers éléments : acteurs, réalisateurs, équipes techniques etc. Les ventes se font par lot, dans lesquels tout n'est pas forcément intéressant. Tout ce qui est à vendre est visible, et plus que dans d'autres jeux, on peut prévoir de se réserver pour un lot particulièrement intéressant.

Si vous aimez les jeux et les films qui causent français, si vous ne connaissez ni 12 Uhr Mittags

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
, ni High Noon

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
, mais que vous avez entendu parler du film Le train sifflera trois fois

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
, vous trouverez en annexe aux règles du jeu un lot d'étiquettes à coller sur les films livrés dans la boîte, dont voici un aperçu :

2009 : Dream Factory chez Filosofia

Voici enfin une véritable édition française pour l'excellent jeu d'enchères de Reiner Knizia. Une fois de plus, c'est Filosofia qui nous permet de découvrir ce jeu injustement oublié, avec un nom bien français : Dream Factory !


Cliquez sur l'image pour agrandir

L'équipe de développement a bien dû s'amuser en créant les personnages et les titres des films. On est parfois à la limite du politiquement correct, et j'avoue aimer ça !

Oubliés donc les vrais noms d'acteurs et de films. On vit une époque formidable où il devient impossible de citer le moindre acteur, fromage, chanteur ou métier dans un jeu, sans risquer de se voir attaquer en justice, par l'agent de l'acteur ou du chanteur, par la coopérative laitière (qui se contenterait de 20% sur les ventes pour cesser toutes les poursuites), ou par la chambre syndicale des bijoutiers-charcutiers qui estime sa profession mise en cause par le jeu.

En arrivera-t-on à des programmes de télé où ne figureront plus les noms des acteurs et réalisateurs sous un titre également absent ?

Toujours est-il que cette impossibilité où sont aujourd'hui rendus les éditeurs de citer des noms réels dans leurs jeux, a été l'occasion pour Filosofia de nous livrer un jeu joyeux, où le plaisir de jouer se mêle au plaisir de découvrir les caricatures et les détournements.

À vous donc de produire le remake du Silence des anneaux avec Orphelinat Joli et Al Placibo sous la direction de Peter Jackpot.


Image de l'éditeur : cliquez sur l'image pour agrandir

Mon seul regret : l'apparition de ce détestable pop-corn qui, non content d'envahir nos salles, prétend maintenant envahir nos boîtes de jeux !

Bibliographie

  • Plato n° 28 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 28 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
Paul Lequesne
5 juillet 2009