Titre

FrachtExpress

alias Hell Rail
Auteur James Kyle  
Éditeurs Franjos  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Mayfair Games  
Année 1999
Joueurs 3 à 4
Public ados, adultes
Durée 45 min
Caractéristiques dominos, dominos carrés
Mécanisme attaque défense
Thèmes anges et démons, transports, voies ferrées
Emplacement tiroirs du rayon F
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac
                 

1999 : Hell Rail

Mayfair publie la troisième édition du jeu Hell Rail (Train d'enfer) de James Kyle.

L'idée du jeu est sympathique : vous êtes un cheminot des enfers, chargé de conduire le plus possible d'âmes damnées vers leur Cercle. Un jeu dantesque, en somme.

Hell Rail semble descendre à la fois du 1000 Bornes, et de Linie 1. Mais le jeu laisse un peu sur sa faim. On s'attend à un jeu délirant, et on participe finalement à une gentille partie de cartes.

Il suffit pourtant de pas grand-chose pour améliorer le jeu et le rendre plus vivant. Par exemple, il est évident que les pouvoirs de certaines cartes sont tout à fait insuffisants, et n'intéressent guère les joueurs. Décidez avant de jouer quelques modifications indispensables, et le jeu devient vraiment très amusant.

Une version allemande, à la fois plus colorée et plus claire, est éditée par Franjos, sous le nom FrachtExpress.

L'Escale à jeux vous offre la traduction française de la règle et, en prime, les jetons en français (cliquez sur « aides de jeu »). Pour ce qui est des péchés inscrits sur chaque carte, débrouillez-vous avec votre dictionnaire…

2001 : FrachtExpress

Franjos a choisi d'éditer une version plus familiale du même jeu, FrachtExpress et, pour ma part, je préfère nettement cette version.

Le thème des trains est toujours là, mais le thème de l'enfer, qui n'apportait pas grand-chose au jeu, a disparu. En revanche, l'éditeur allemand a redessiné les cartes, qui gagnent en couleur et en clarté. Aucune fioriture inutile n'encombre plus le jeu. Les symboles d'assemblage et de destination des wagons sont faciles à mémoriser.

                 

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009