Titre

Gipf Project - Tamsk

alias Tamsk
Auteur Kris Burm  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Don & Co  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Schmidt  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 1998
Joueurs 2
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques jeu de pions, pièces réversibles, sabliers utilisés comme pions, tablier d’hexagones et pions, tablier de 37 hexagones et pions
Mécanismes combinatoire, gravitation universelle, maîtrise, rapidité, vivacité
Emplacements étagères du rayon G, jeu commençant par G, rayon G
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur JeuxADeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Wikipédia fr
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Dans les années 70, Pierre Berloquin signait le jeu Révolution chez Dujardin. Il introduisait un nouveau type de pions, les sabliers, qui se déplaçaient en se retournant.

Près de trente ans plus tard, Tamsk réintroduit le temps comme élément stratégique important dans un jeu de confrontation abstrait, et les fameux sabliers.

 

Les joueurs doivent déplacer l'un de leurs trois sabliers vers une case contiguë en le retournant. Après quoi ils enfilent un de leurs anneaux autour de la case où se trouve maintenant le pion. Il est interdit de déplacer un sablier vers une case où il n'est plus possible de placer un anneau. Les cases périphériques ne peuvent recevoir qu'un seul anneau. En se rapprochant du centre, elles peuvent recevoir deux ou trois anneaux. Seule la case centrale reçoit jusqu'à quatre anneaux.
Lorsqu'un sablier s'est écoulé, il devient impossible de le déplacer.

Il faut gérer à la fois les chemins de déplacement pour ne pas se bloquer, et également le temps pour ne pas perdre de sablier. Tamsk est donc indéniablement un jeu de stratégie abstraite, et en même temps un jeu de gestion du temps et de stress. Ce qui explique que je me sois pris plusieurs pilées monstrueuses par mon ami Matthieu d’Epenoux, bien plus habitué que moi, du fait de ses nombreuses activités, à gérer des situations de stress.

Tamsk est souvent considéré comme un jeu mineur dans le projet Gipf. C'est à mon avis un tort. Il est un peu différent des autres du fait de ce paramètre de temps. Mais il n'en est pas moins aussi passionnant à jouer que les autres titres du génial Kris Burm.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009