Titre

Die hängenden Gärten

alias The Hanging Gardens
Auteur Din Li  
Éditeur Hans im Glück  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2008
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Mécanismes combinaisons, pentominos et polyformes, superposition
Thèmes fleurs, plantes
Emplacements étagères du rayon H, jeu commençant par H, rayon H
Règle du jeu
Résumé
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Si vous êtes allergique aux fleurs, je vous rassure tout de suite : le thème des jardins suspendus, retenu pour Die hängenden Gärten, est tellement artificiel qu'il ne devrait guère vous incommoder.

Comme trop souvent dans les titres récents, on joue chacun dans son coin. Pas d'interaction entre les joueurs, sauf à prendre une carte convoitée par un autre alors qu'elle ne nous est guère utile, ce qui réjouit bien les autres adversaires.

Le mécanisme central est cependant digne d'intérêt: il s'agit de créer des suites de cases en posant habilement ses cartes. Une suite de cases revendiquée permet de piocher une tuile plus ou moins attrayante, sachant que plus la suite est longue, plus elle offre de choix dans les tuiles.

Mais si le jeu est intéressant, on s'y ennuie profondément. La principale qualité de Die hängenden Gärten, finalement, c'est bien sa brièveté.

  

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
26 décembre 2010