Titre

Harvest Island

Auteur Chih-Fan Chen  
Éditeur Jumbo  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2017
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Caractéristique cartes
Mécanismes collecte, combinaisons
Thèmes agriculture, Chine, fruits, Orient, plantes
Emplacements étagères du rayon H, jeu commençant par H, rayon H
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources
Une présentation par Hélène Grember  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

Dans ce jeu de collecte, nous voilà sous les tropiques, cultivateurs de fruits sur l’île de Formose (ou Taïwan) située au sud-est de la Chine populaire, au sud du Japon et au nord des Philippines. Cette île est vraiment idéale, car les fruits peuvent être plantés et cueillis durant toute l’année. Quel délice !

Le jeu se déroule sur une année. Les fruits (banane, raisin, fraise, litchi, pastèque, etc..) qui poussent sur l’île ont bien sûr leur variété et leur production qui diffèrent de saison en saison. 110 cartes fruits réparties sur 4 saisons constituent la pioche.

Chacun des joueurs dispose de trois champs, 1 montagne et  1 colline de taille limitée, ainsi qu’une plaine, qui pourront accueillir une seule sorte de fruit, et d’une main de 4 cartes Fruit.

À son tour, un joueur pourra :

Cultiver en jouant 2 cartes puis en piochant 2 cartes :

  • soit il pose la carte dans un de ses champs pour « collectionner un fruit »  : le premier fruit sera une graine qu’il sème, les suivants seront des fruits qu’il plante, éventuellement fertiliser avec une carte Fertilisant.
  • soit il défausse la carte : il cueille alors un fruit en le plaçant dans la réserve face visible

On remarquera que défausser c’est jeter et cueillir c’est plutôt prendre…. ce choix de mot apparaît antinomique. Peut-être que « déposer » ou « entreposer » aurait été plus clair !

Puis il pioche ses 2 cartes : visible dans la zone d’approvisionnement et/ou caché de la pioche de cartes Fruit.

À noter : en défaussant 2 cartes il sera possible de piocher une carte Fertilisant (Vade retro la chimie ! Ce ne sont que quelque purins d’orties !) qui une fois déposée dans un champ augmentera de 2 le nombre de fruits de ce champ !

Attention : les fruits défaussés pourront être piochés par les concurrents : lorsque la réserve atteint le nombre de 4 cartes, elle vient remplacer la zone d’approvisionnement.

Ou Récolter la collection de fruits d’un ou plusieurs champ qui redevient disponible pour lancer une nouvelle collection.

Les cartes fruits sont mises de côté : elles rapporteront des points de victoire en fonction de la rareté.

La graine de chaque champ retourne à la défausse/réserve pour récompenser la patience d’un de vos adversaires !

Pour chaque fruit, une médaille est attribuée à celui qui en a récolté le plus grand nombre ; attention, si l’un de vos concurrents fait mieux il reprendra la médaille !

L’année pourra être perturbée par quelques aléas climatiques : des cartes Météo ont été mélangées aux cartes fruits. Sous certaines conditions, que les cultivateurs pourront anticiper, elles déclencheront un Soleil de plomb ou une Pluie torrentielle qui auront pour conséquence de détruire la moitié de la production de votre champ le plus riche !

Lorsque la pioche des cartes Fruit d’hiver est épuisée, c’est le dernier tour. Chaque cultivateur joue le même nombre de tours. Les joueurs marquent des points de victoire pour chaque fruit récolté, par médaille gagnée et pour les fruits qui restent dans ses champs. Contre toute attente celui qui a le plus de points de victoire est le gagnant de la partie.

Stratégiquement, le joueur pourra hésiter entre :

  • Attendre d’avoir son champ rempli au maximum pour prendre et espérer garder la médaille du plus grand récoltant (mais dans ce cas, attention à la météo !) et ainsi récolter le plus rarement possible car avec cette action ni on ne plante (pose) ni on ne pioche.
  • Éviter de défausser un fruit que collectionne un adversaire en le plantant (et non tu ne l’auras pas !), mais avec seulement 3 champs donc 3 variétés de fruits, cela pourra conduire à récolter vite ce fruit qui ne nous intéresse pas et « perdre » un peu de temps ! pour libérer un champ.
  • Attendre que les autres joueurs défaussent les fruits qui nous intéressent !

Harvest Island est un jeu graphiquement réussi : les fruits colorés avec finesse sont très jolis. La mécanique du jeu est plutôt simple même s'il y a de la complexité pour essayer de gagner. Le thème est bien rendu. Un bémol toutefois : la première lecture des règles est insuffisante pour les saisir. Il manque peut-être une aide de jeu.

Harvest Island est un jeu sympathique à recommander à un public familial averti.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

Hélène Grember
19 janvier 2020