Titre

Hoppladi Hopplada !

Auteur Markus Kropf  
Éditeurs Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Zoch  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2008
Joueurs 2 à 7
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Mécanismes dés, stop ou encore
Thèmes animaux, animaux de la ferme, lapins, lièvres
Emplacements jeu commençant par H, rayon H, tiroirs du rayon H
Règle du jeu
Résumé
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Le Trou à rat
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources
Une présentation par Patrik Carpentier  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

À l'aide de sept dés identiques comportant des lapins, des clapiers et des carottes, vous tentez d'obtenir le plus de lapins possibles, fortement aidé en cela par les clapiers, puisque votre score final sera la multiplication des lapins par les clapiers. Il faut donc trouver un bon équilibre.

Hoppladi Hopplada ! est un stop ou encore plutôt classique. Il convient de s'arrêter à temps, sinon on perd tous les points cumulés. Mais voila, c'est si tentant de continuer à jouer, stimulé par le coefficient multiplicateur des clapiers ! Et comme en plus il y a deux faces Lapin par dé, soit trois bonnes faces pour chaque dé, en comptant les carottes, la tentation est grande !

Lors de la première lecture, la règle semble alambiquée, mais une simple partie permet de comprendre sa logique, finalement facile à retenir, même pour de jeunes enfants.

Une des caractéristiques intéressantes de Hoppladi Hopplada ! est que le joueur suivant peut tenter d'améliorer le jeu du joueur précédent. D'où un dilemme pour celui qui joue : doit-il continuer la partie et risquer de tout perdre, ou doit-il s'arrêter de jouer, marquer son score, mais peut-être permettre ainsi au joueur suivant de marquer un score encore plus élevé ? On joue pour soi, mais aussi quelque part, pour le joueur suivant.

Une autre caractéristique motivante est que, une fois les sept dés placés, on peut mémoriser le nombre de lapins, puis rejouer ces dés pour poursuivre sa course vers un haut score, cumulant ainsi les scores mémorisés au nouveau score obtenu. Mais gare à la chute !

En parlant de chute, il convient de faire attention aux dés qu'on empile ! Surtout les clapiers qui peuvent atteindre 5 étages…

En conclusion, ce petit jeu de prise de risque offre divers mécanismes connus mais captivants. Il pourra intéresser les flambeurs comme les calculateurs… Le thème est mignon, les illustrations aussi, et la boîte facile à transporter. Un gentil petit jeu d'apéritif avec lequel on ne jouera pas forcément toute une soirée, mais avec lequel on aura néanmoins de bons moments, du plus jeune au plus âgé.

Bibliographie

  • Plato n° 25 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 25 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

Patrik Carpentier
Paul Lequesne
13 avril 2014