Titre

Jenga Casino

Auteur non mentionné  
Éditeurs Hasbro  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

MB  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2000
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados
Durée 15 min
Mécanismes ambiance, équilibre
Emplacements étagères du rayon J, jeu commençant par J, rayon J
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Jenga Casino mélange le désormais classique Jenga, avec un peu de pari.

Le souci, c'est que les auteurs de la règle ont dû sécher pas mal de cours de statistiques lors de leurs brèves études. Avant qu'un joueur n'entreprenne de retirer un bloc, ses partenaires vont parier sur le numéro du bloc qu'il va sortir.

Parier sur la parité rapporte une fois sa mise, ce qui semble normal. Enfin, pas tout à fait car il existe 28 blocs impairs pour 26 blocs pairs

Parier sur « Rouge 1 à 13 » ou sur « Rouge 14 à 27 » rapporte deux fois sa mise. Ce qui pose deux problèmes. D'abord, il existe 13 nombres de 1 à 13 et 14 de 14 à 27. L'enjeu n'est donc pas tout à fait le même. Mais surtout, si l'on considère que les numéros rouges de 1 à 13 représentent environ un quart des numéros, la logique voudrait que parier sur ce groupe devrait rapporter 3 fois la mise alors que cela ne rapporte que 2 fois la mise. En fait, même cela est trompeur ! Puisque le joueur actif doit d'abord annoncer la couleur du bloc qu'il va sortir, parier sur les numéros d'une couleur donnée de 1 à 13 ou de 14 à 27 ne devrait rapporter qu'une seule fois la mise !

Le pire est la proposition de parier sur un numéro. Dans ce cas, le joueur actif annonce la couleur et le numéro qu'il va sortir. Par exemple « Rouge 21 ». Puis il mise sur sa propre réussite. S'il tire le bon bloc (ce qui implique une chance inouïe) il gagne trois fois sa mise. Les autres joueurs devraient, à mon avis, se contenter de miser sur « Non » ce qui leur assurerait un gain faible (une fois la mise) mais pratiquement sans risque.

Quoique... Puisque l'on doit replacer le bloc au-dessus de la pile, il est assez facile de mémoriser un ou deux blocs pour ensuite les extraire à coup sûr, rien n'interdisant de tirer un bloc de l'avant dernier étage.

Bref, une règle écrite avec les pieds. Et un jeu de plus à fuir !

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
Paul Lequesne
9 octobre 2016