Titre

Kimaloé

Auteurs Malcolm Braff  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Dominique Ehrhard  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Sébastien Pauchon  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeur GameWorks  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2008
Joueurs 3 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Thème politique
Emplacements étagères du rayon K, jeu commençant par K, rayon K
Site officiel
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources
Une présentation par Bruce Demaugé-Bost  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

Un jeu de Malcolm Braff, Dominique Ehrhard et Sébastien Pauchon, cela ne peut pas laisser indifférent… Ces trois auteurs s'attaquent à un thème qui, dans le monde ludique, pourrait laisser présager le pire : les droits de l'enfant. Heureusement, ils ont eu la sagesse de nous épargner un énième « jeu » de questions/réponses…


Cette photo montre exactement comment il ne faut pas installer le jeu…

Le but est de faire gravir, le plus vite possible, une grande échelle à ses marqueurs de score en forme de bonshommes. Un système de solidarité entre le grand marqueur (l'adulte) et le petit (l'enfant) les empêche de trop s'éloigner l'un de l'autre (ils peuvent même parfois s'entraider…). Pour marquer des points, il faut rendre les droits qui leur manquent à des enfants du monde entier, à l'aide de cartes tirées au hasard dans un jeu propre à chaque joueur. Un beau système de superposition des cartes permet de dégager, au propre comme au figuré, le ciel au-dessus de la tête de chacun de ces malheureux, au fur et à mesure qu'on le fait bénéficier des droits qui lui manquaient : une très belle métaphore ! S'ajoute à cela le système ingénieux de calcul des points, qui n'incite pas à jouer « perso », mais plutôt à faire en sorte que les adversaires puissent, eux aussi, marquer des points si l'on veut pouvoir avancer.

Le matériel, en bois et en carton bien épais, dans une boîte taillée sur mesure, est superbe. Un livret fourni permet même de mieux faire connaissance avec chacun des 15 enfants du jeu. S'il y avait une petite réserve, elle porterait sur la clarté de la règle, qui présente le déplacement du camion de chaque joueur, à chaque tour, comme obligatoire, pour finalement nous faire comprendre qu'il peut être remplacé par une simple pioche de cartes…

Après une ou deux parties de ce beau jeu, les enfants sont capables de citer bon nombre de leurs droits, regroupés sous l'appellation « Les 3 P » : Protection, Prestations (soins, éducation etc.), Participation (liberté d'opinion et d'expression). Le quatrième « P » (Playstation) n'a pas encore été adopté par les Nations-Unies…

Bibliographie

  • Plato n° 26 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 26 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

Bruce Demaugé-Bost
14 décembre 2008