Titre

Kontor

alias Amsterdam
Auteur Michael Schacht  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Goldsieber Spiele  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Tilsit  
Année 1999
Joueurs 2 à 4
Public ados, adultes
Durée 1 h
Caractéristique variante
Mécanisme prise à domination circulaire
Emplacements étagères du rayon K, jeu commençant par K, rayon K
Spiel des Jahres Sélectionné 1999
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur JeuxADeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

1999 : Kontor chez Goldsieber

     

Il n'est pas sûr que le format choisi pour Kontor ait été le bon. Quand on ouvre la grande et belle boîte, on est un peu déçu de découvrir beaucoup de vide entourant un maigre matériel, essentiellement composé de cartes assez légères.

Il vous faudra surmonter vos légitimes appréhensions, pour apprécier à sa juste valeur cet excellent jeu de pose de tuiles, varié, intelligent, et ne laissant qu'une faible part au hasard.

Vous posez des cartes qui représentent soit des docks, soit des canaux. Dans les docks se trouvent de une à trois marchandises. Lorsqu'un secteur du port est terminé, c'est-à-dire entièrement entouré d'eau ou des limites du plan de jeu, on détermine qui remporte la guerre commerciale dans le secteur.

Celui qui a la plus grande différence gagne le secteur.

Exemple 1 : votre adversaire a deux thés de plus que vous, et deux vins de plus que vous. Vous avez simplement trois épices de plus que lui. C'est vous qui l'emportez, car vous avez un produit qui présente une meilleure différence que sa meilleure différence.
Exemple 2 : votre adversaire a deux thés de plus que vous, et deux vins de plus que vous. Vous avez deux épices de plus que lui. C'est lui qui gagne, car personne n'a une différence supérieure à l'autre, mais lui en a 2 alors que vous n'en avez qu'une.
Exemple 3 : votre adversaire a deux thés de plus que vous, et un vin de plus que vous. Vous avez deux épices de plus que lui. Vous avez tous deux une différence positive de deux, et personne n'a plus de différence de deux que l'autre. C'est pourtant vous qui gagnez, car l'épice est plus forte que le thé. Mais ça, ce n'est pas moi qui en décide. Ce sont les règles qui définissent une hiérarchie circulaire des marchandises : thé > vin ; vin > épices ; épices > thé.

Vous ne devriez pas vous lassez de Kontor. Le jeu est proposé avec plus de variantes que vous ne pourrez en tester.

Variantes

Et en plus, petits veinards, je vous livre dans la règle en libre téléchargement les règles spéciales et variantes les plus récentes. Deux de ces règles ont fait l'objet d'éditions limitées. Vous trouverez ces règles à la fin du livret français. Elles nécessitent pour jouer des planchettes de jeu et des cartes spéciales, que j'ai traduites pour vous (et pour moi) et que vous trouverez à la suite des règles.

ENTREPÔT
D'EXPORTATION
CARTES
D'ÉVÉNEMENT
 
Planchette à imprimer deux fois

  
Cartes (recto) 

 
  Cartes (verso)
Il ne vous restera plus qu'à acheter une bonne imprimante couleur et du papier photo. Je ne vais pas me fatiguer pour que vous gâchiez mon travail avec une imprimante qui bave et du papier jaunâtre.

Et si votre compagne/compagnon vous dit que tout ça, c'est un peu cher, répondez-lui que c'est moi qui vous ai obligé !

2008 : Amsterdam chez Tilsit

2008 voit la très heureuse réédition, chez Tilsit, du trop méconnu Kontor.

Le jeu s'appelle désormais Amsterdam et la taille de la boîte est plus conforme au contenu, d'ailleurs identique. Le plaisir est donc supérieur, si l'on applique un strict rapport bonheur/coût.

Espérons que cette réédition sera l'occasion pour de nombreux joueurs d'enfin découvrir ce jeu aux multiples facettes. Et ce d'autant plus que toutes les variantes de l'ancienne édition s'appliquent sans problème à la nouvelle version.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009
16 mars 2008