Titre

Limits

Auteur Uwe Rosenberg  
Éditeurs Amigo Spiele  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2001
Joueurs 2 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Caractéristique cartes
Mécanismes bluff, mémoire
Emplacements jeu commençant par L, rayon L, tiroirs du rayon L
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

De la famille du Menteur, Limits est pourtant très original. Un bonheur n'arrivant jamais seul, le design, dû à Oliver Freundenreich, est à la hauteur du jeu.

Limits est constitué de soixante cartes, réparties en cinq paquets de douze cartes identiques, rouges, vertes, bleues, jaunes et violettes. Le jeu est battu, puis chaque joueur reçoit cinq cartes. Un autre paquet contient des cartes de contrat. Elles indiquent pour chaque couleur la limite à ne pas dépasser. Avant de commencer à jouer, chacun va choisir une carte de sa main et la poser devant lui, face cachée. Elle ajoute 1 à la limite de sa couleur. Ainsi si la carte de contrat indique 3 comme limite pour les rouges, et si deux joueurs choisissent de placer une carte rouge face cachée sur la table, la véritable limite secrète est en fait de 3+2=5.

Chacun va ensuite jouer une carte sur le talon. À son tour, un joueur peut contester une carte qui a été posée et accuser n'importe quel joueur d'avoir dépassé les limites (attention, si comme moi vous n'avez qu'un petit bout de papier en guise de règle, vous vous êtes fait avoir par une grossière faute de traduction). On retourne alors les cartes cachées, et on vérifie si la limite a été dépassée en regardant le talon. Si l'accusateur a raison, il gagne un point et le fautif en perd un. Sinon, c'est l'inverse.

Uwe Rosenberg étant incapable de créer un jeu simple, il a ajouté un mécanisme tordu à Limits. Si vous parvenez à réunir quatre cartes de la même couleur dans votre main, vous pouvez les jouer à votre tour. Deux des cartes iront au talon, les deux autres sur la pioche après vous être servi de quatre nouvelles cartes. Bien entendu, le joueur suivant peut contester et accuser le joueur d'avoir dépassé les limites.

Merci à Bruce qui m'a signalé l'erreur de la règle que je décrivais (devinez de qui était la traduction). Le problème n'existe plus, car les jeux Amigo sont maintenant traduits en français.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009