Titre

Linko !

alias Abluxxen
Auteurs Michael Kiesling  
Wolfgang Kramer  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeur Ravensburger  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2014
Joueurs 2 à 5
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristique cartes
Mécanismes combinaisons, défausse, gain par score
Emplacements jeu commençant par L, rayon L, tiroirs du rayon L
Essener Feder Plume d’or 2014
Spiel der Spiele Jeu de l’année 2014
Règle du jeu
Résumé
Ressources


Le jeu sur BDML


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Gus and Co


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Créer un jeu de carte original n'est pas chose aisée, tant ce domaine a été exploré.

Cependant, il arrive qu'un jeu totalement nouveau apparaisse et que l'on découvre du plaisir à y jouer et à y rejouer.

Les auteurs de Linko ! ne sont pas des novices. Ils comptent parmi les plus prolifiques et ont raflé quantité de récompenses, surtout avec de gros jeux à destrination des familles ou des joueurs plus chevronnés.

Ils ont imaginé pour Linko ! un concept extrêmement simple et qui fonctionne à merveille : le « subtilynxage ». Pour l'exercer, il faut poser le même nombre de cartes qu'un ou plusieurs autres joueurs, mais avec une valeur supérieure. On oblige alors les adversaires concernés à reprendre des cartes en main et on peut en profiter pour soi-même récupérer des cartes qui nous intéressent.

Subtil, Linko ! l'est assurément. Pour gagner il faut poser beaucoup de cartes. Et pour poser beaucoup de cartes sans avoir à en reprendre, il faut parfois en accumuler un grand nombre en main. Quitte à se retrouver avec une main pleine quand la manche prend fin.

À essayer sans tarder !

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
Paul Lequesne
20 juillet 2014