Titre

Lobo 77

Auteur Thomas Pauli  
Éditeurs Amigo Spiele  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 1993
Joueurs 2 à 8
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristique cartes
Mécanismes ambiance, carte à suivre, défausse
Emplacements jeu commençant par L, rayon L, tiroirs du rayon L
Règle du jeu
Vidéorègle
Résumé
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Enfant aveugle


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Deux choses m'ont poussé à acquérir Lobo77. Plusieurs critiques en disaient relativement du bien, et le prix n'était pas élevé.

  

La qualité du jeu s'avère impeccable, comme tous les jeux Amigo. Une petite boîte solide, des cartes toilées de qualité, et une règle en français compréhensible.

Mais l'originalité n'est pas au rendez-vous. Le jeu est de la famille d'Uno et du 8 américain : chacun son tour pose une carte, certaines d'entre elles ayant des effets. Chaque carte jouée s'additionne à celles déjà posées. Pour ne pas perdre, il ne faut pas atteindre ou dépasser 77, ni atteindre un multiple de 11 (sauf 0 qui est autorisé).

Il s'agit d'un gentil jeu familial, mais il n'y a vraiment pas de quoi casser trois pattes à un canard, et on se demande s'il ne faudrait pas soumettre certains joueurs aux contrôles anti-dopage ! Lobo77 doit faire partie de ces jeux où il faut boire deux ou trois bouteilles de whisky pour l'apprécier vraiment. Je connais deux ou trois académiciens qui sont sexuellement très attirants, quand on a bu trois bouteilles de whisky !

Lobo77 reste un gentil jeu, mais qui ne mérite pas qu'on fasse le détour pour l'acheter. Je jouais déjà à « Ni 7, ni multiple de 7 » sans le moindre paquet de cartes. Il serait temps que les éditeurs cessent de puiser dans le guide Marabout des jeux scouts, pour nous proposer des nouveautés qui n'en sont pas.

Note :
Le meilleur jeu à boire que je connaisse est vendu avec la bouteille de vin : c'est « La vache qui tache ». Mon article sera peut-être l'occasion de redécouvrir ce jeu très drôle.

En conclusion, et pour revenir à ce que je disais en tête de l'article, c'est vrai que Lobo77 n'est pas très cher…

Si vous aimez Lobo 77, essayez donc Le 55, qui en est très proche.

2007 : édition en boîte métal

Lobo77 bénéficie depuis 2007 d'une très belle édition en boîte métal, tout en restant à un prix plus que raisonnable.

2008 : nouvelle boîte métal

Le graphisme des cartes et de la boîte ont été entièrement repensés. Le résultat est beaucoup plus agréable et, curieusement, beaucoup moins froid !

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009
15 juin 2008