Titre

Ludens Planet - Mak-Yek

alias Apit-Sodok
Mak-Yek
Auteur tradition  
Éditeurs Carrom Art  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Ludens Spirit  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Ludens Spirit - collection Ludens Planet  
Année date inconnue
Joueurs 2
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques jeu de pions, tablier carré et pions, tablier 8 x 8 cases et pions, traditionnel ou issu de…
Mécanismes combinatoire, gain par élimination, maîtrise
Emplacements étagères du rayon L, jeu commençant par L, rayon L
Règle du jeu
Ressource


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources
Une présentation par Patrik Carpentier  
Quelques présentations sont rédigées par des amis de l’Escale à jeux, tous fins connaisseurs du domaine des jeux de société. Les notes sont attribuées par le webmestre.

Ludens Planet - Mak-Yek/Apit-Sodok est l'un des plus anciens jeux traditionnels de Malaisie et de Birmanie, un très grand classique dans ces lointaines contrées. Un jeu aux règles simples mais efficaces, offrant une grande profondeur insoupçonnée au premier abord. Bref, un jeu à découvrir.

Règle du jeu

Sur un tablier 8×8, chaque joueur pose ses seize pions sur les deux premières rangées face à lui. À son tour de jeu, chaque joueur déplace un de ses pions horizontalement ou verticalement d'un nombre quelconque de cases à condition que les cases traversées soient libres.

Deux types de prise :

  • par encadrement (« Apit »), deux pions encadrent un ou plusieurs pions adverses sans qu'il n'y ait d'espace, comme au jeu d'Othello/Reversi, sur une même ligne ou colonne mais pas en diagonale ; les pièces sont alors retirées du jeu ;
  • par intrusion (« Sodok »), un pion se glisse sur une ligne ou une colonne ennemie (mais pas une diagonale) créant ainsi une série ininterrompue et prend tous les pions adverses se trouvant de chaque côté.

Une variante plus simple n'autorise que la capture de deux pions adverses au lieu de toute la série.

Gagne celui qui reste seul présent.

Pour la petite histoire

Certains très anciens jeux offrent seize pions en forme de sexe masculin et seize pions en forme de sexe féminin, sans distinction de préséance…

Note du webmestre

Une intéressante rencontre entre deux types de capture.

Un pion seul peut capturer de nombreux pions adverses lorsqu'ils sont trop bien alignés. On pourrait y voir une allégorie de l'attentat individuel et terroriste contre des sociétés trop lisses et organisées.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

Patrik Carpentier
10 juin 2012