Titre

Max & Moritz

Auteurs Andreas Seyfarth  
Karen Seyfarth  
Éditeur Schmidt  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 1991
Joueurs 3 à 5
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristique cartes
Mécanismes choix simultané, gain par score
Thème littérature
Emplacement réserve M
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Un livre illustré allemand du xixe siècle

En France, on ne connaît pas trop les aventures de Max et Moritz. Heureusement, Wikipedia nous en parle

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
.

Max et Moritz : une histoire de gamins en sept tours (Max und Moritz : Eine Bubengeschichte in sieben Streichen) est un livre illustré en vers de l'artiste et poète allemand Wilhelm Busch, paru pour la première fois le 4 avril 1865. Les deux garnements qui donnent son titre à l'ouvrage inspireront en 1897 à l'auteur américain d'origine allemande Rudolph Dirks sa fameuse bande dessinée, The Katzenjammer Kids (en France, Pim Pam Poum). [...]

Max und Moritz raconte l'histoire de deux garnements insupportables et espiègles qui s'amusent à terroriser leur entourage et les notables de leur village. Absolument réfractaires à l'ordre, ils ne connaissent pas le respect. Mais malheureusement pour eux et heureusement pour leurs proches, la vie finira par se venger puisque tous deux seront punis de leurs méfaits en finissant en nourriture pour les oies après avoir été écrasés par les roues d'un moulin et recrachés par un dégorgeoir.

La sanction peut sembler un peu sévère, mais parfois, il faut savoir poser les limites !

Un jeu de société de 1991

Les auteurs ont retenu du conte que tous les méfaits commis à deux, ni plus ni moins, étaient récompensés de succès, mais qu'il ne fallait pas se faire prendre au septième tour.

Tous les joueurs vont donc, simultanément, choisir une valeur dans leurs cartes et la poser secrètement. Lorsque toutes les cartes sont révélées, on regarde ce qui a été joué :

  • si deux joueurs ont choisi le même méfait, ils posent un jeton sur l'illustration de ce méfait ;
  • si un joueur ou plus de deux joueurs ont choisi le même méfait, leur tour ne fonctionne pas et ils ne se débarrassent pas d'un jeton ;
  • il faut être seul à jouer la carte 7 pour placer un jeton sur le dernier méfait, sinon, on reprend tous ses jetons – on notera que la sanction est moins sévère que celle du livre, probablement parce que l'éditeur a jugé trop coûteux de mettre un gros moulin à garnements dans la boîte.

Max & Moritz est l'un des tous premiers jeu de Karen et Andreas Seyfarth. La règle, astucieuse et originale, reflète assez bien l'histoire qu'elle illustre.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
11 décembre 2022