Titre

Moguli

Auteur Reinhold Wittig  
Éditeurs Abacusspiele  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Clemens Gerhards  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Ludiquement vôtre - Zandji  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2003
Joueurs 2
Public ados, adultes
Durée 45 min
Caractéristiques jeu de pions, tablier rectangulaire et pions, tablier rect. N x N+2 et pions
Mécanismes combinatoire, labyrinthe, maîtrise
Emplacements étagères du rayon M, jeu commençant par M, rayon M
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur JeuxADeux


Le jeu chez Ludo le gars
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

2004 : Abacus Spiele

Après une première version assez confidentielle en 2003 chez Clemens Gerhards, le jeu ressort en 2004 chez Abacusspiele. Au départ d'une partie de Moguli, le plan de jeu est constitué aléatoirement, par la pose des cases tirées de la boîte. Malgré ce positionnement aléatoire du plan de jeu initial, je mets au défi un joueur non-mutant de trouver en moins de 15 minutes quel côté est plus avantagé.
Moguli est donc à classer dans la catégorie des jeux combinatoires abstraits, où il mérite une place de choix. Rarement, j'ai joué à un jeu aussi complexe. Les pièces sont de deux types : soit avec un chemin en angle et le même chemin sur l'autre face, soit avec un chemin en angle et le chemin en angle opposé sur l'autre face. En fait, on ne retourne jamais les pièces. Il faut toutefois considérer qu'elles ont deux niveaux : l'un visible, l'autre, au-dessous, qu'on peut déduire de la face visible, car les pièces identiques aux deux niveaux sont marquées différemment de celles qui sont opposées aux deux niveaux. Ouf… Un petit schéma pour tenter d'expliquer tout ça :

La pièce de gauche comporte des chemins opposés sur les deux niveaux. La pièce de droite, marquée d'un triangle, présente les mêmes chemins sur les deux niveaux.

Au départ, on prépare un plan de 5 x 7 cases. Les joueurs disposent leurs cinq pions sur les 5 cases devant eux. Un mouvement de pion se décompose en 3 phases :
1) phase facultative : déplacer le pion en surface, d'autant de cases que souhaité, sans sauter un autre pion ;
1) phase obligatoire : déplacer le pion en souterrain, d'autant de cases que souhaité, en passant obligatoirement sous au moins un autre pion ;
3) phase facultative : déplacer le pion en surface, d'autant de cases que souhaité, sans sauter un autre pion.
Avant ou après ce mouvement, mais pas pendant, le joueur peut tourner une tuile, occupée ou non. S'il passe sous un pion adverse pendant son mouvement, il pourra tourner une seconde tuile (ou la même à nouveau) après sa phase de mouvement.

Le premier joueur à amener 4 de ses 5 pions sur la ligne opposée de départ gagne la partie.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'une très bonne vision spatiale est indispensable à Moguli. Malgré la relative simplicité des règles, Reinhold Wittig nous fournit ici un des jeux les plus casse-neurone qu'il m'ait été donné d'essayer. Attention aux échauffements : il est prudent de jouer avec la tête dans le réfrigérateur (1) !

Moguli, c'est un peu les dames chinoises, mais en plus chinois…

(1) Avis aux annonceurs
Profitez de la notoriété de l'Escale à jeux et touchez ses millions de visiteurs au porte-monnaie. Le mot « réfrigérateur » peut être avantageusement remplacé par celui de votre marque pour une somme rondelette, en petites coupures, avec des numéros qui ne se suivent pas. Merci de prendre contact discrètement.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009