Titre

Néfertiti

Auteurs Jacques Bariot  
Thomas Cauët  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur

Guillaume Montiage  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Éditions du Matagot  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Millennium  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2008
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Mécanisme enchères
Thèmes Afrique, Antiquité, Égypte pharaonique, histoire
Emplacements étagères du rayon N, jeu commençant par N, rayon N
Règle du jeu
Vidéorègle
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu au Club de La Rochelle


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Néfertiti est l'une des plus belles surprises de l'année 2008. Les trois auteurs sont parvenus à créer un jeu vraiment captivant, en combinant adroitement des mécanismes déjà bien rodés : quelques enchères, beaucoup d'astuce, et un soupçon de cartes d'événement.

Ce qui caractérise Néfertiti, et ce qui le rend si réussi, c'est l'étalonnage parfait et la mesure en toutes choses.

Une partie dure trois quarts d'heure, juste ce qu'il faut. Les explications ne sont pas trop longues et surtout, elles sont facilitées par une règle exemplaire dans sa rédaction, et dans sa facilité de lecture. Les tours ne sont jamais longs et les calculs, quand il y en a, sont aisés.

Les cartes d'événement sont également bien dosées : pas trop fortes, et surtout jetables après usage. Il est ainsi impossible de bouleverser le cours de la partie avec une carte miraculeuse. Mais le bon usage d'un personnage pourra utilement départager deux concurrents proches de la victoire (on peut aussi s'en servir pour éviter la dernière place).

Finalement, le seul reproche qu'on pourrait faire serait le caractère trop glissant des cartes et des cartons de jeu, qui se déplacent un peu facilement au moindre coup de doigt ou de dé (il faut bien trouver un défaut, non ?).

C'est avec plaisir qu'on ressort Néfertiti, car le jeu convient tant aux stratèges chevronnés qu'aux joueurs occasionnels. Qui plus est, la beauté des illustrations d'Alexandre Roche participe activement au résultat final.


  Le marqueur de tour fourni dans la boîte est l'ânkh que porte
  notre ami Numérobis (qui, lui, n'est pas fourni).

À ce jour, et à mon avis, Néfertiti est le meilleur titre des Éditions du Matagot.

Bravo aux auteurs, à l'illustrateur, et à l'éditeur.

Néfertiti extension

La petite extension permet de jouer à deux ou à cinq joueurs. Les éléments qu'elle contient permettent aussi de renouveler le jeu.

Bibliographie

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
8 juin 2008
14 mars 2010