Titre

Die Osterinsel

alias Die Oster Insel
Auteurs Leo Colovini  
Alex Randolph  
Éditeur Blatz Spiele  
Année 1993
Joueurs 3 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Mécanisme mémoire
Thèmes Amérique précolombienne, histoire, Île de Pâques, Océan Pacifique
Emplacements étagères du rayon O, jeu commençant par O, rayon O
Spiel des Jahres Sélectionné 1994
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Autant le dire tout de suite : le mystère des statues de l'Île de Pâques ne sera pas résolu après une ou deux parties de Die Osterinsel.

 

J'ai enfin trouvé ce magnifique jeu à Essen, et je me suis empressé de l'acquérir, en me disant qu'au pire, les statuettes seraient du meilleur effet dans mon jardin.

Malheureusement, le jeu est agréable à jouer. Il me faudra donc trouver autre chose pour mon jardin.

Vous disposez au départ d'un lot de cailloux et d'une statue. Le premier joueur tire une carte par participant, plus une. Puis chacun son tour choisit une carte qui va de 1 à 6. Il a alors deux choix. Il peut prendre des nouveaux cailloux dans sa réserve. Il peut également les jouer. Dans ce dernier cas, il doit mettre les cailloux dans les statues de son choix, puis avancer d'autres statues d'autant de cases au total. Par exemple, s'il dispose de quatre cailloux, il peut en mettre deux dans deux statues, puis en avancer une troisième de trois cases et une quatrième d'une case. Il aurait pu ne mettre des cailloux que dans une seule statue ou n'en avancer qu'une.

Le but du jeu est des plus originaux. La partie est terminée lorsqu'une statue parvient au temple. On compare alors les deux premiers de la course, et celui qui a le plus de cailloux dans le ventre est le vainqueur. Il faut donc à la fois remplir sa statue (mais dans ce cas, elle n'avance pas), et l'avancer pour qu'elle soit dans les deux premières (mais dans ce cas, elle ne se remplit pas).

Vous pouvez jouer à Die Osterinsel en vous fiant uniquement à votre mémoire. Pas sûr pour autant que vous en tiriez autant de plaisir que si vous jouez normalement, en vous fiant à votre instinct et à votre sens de la pesée (que vous aiguiserez en jouant fréquemment à Zapp Zerapp).

Merci à Marc Laumonier pour la traduction française.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009