Titre

Personality Identification Playing Cards

Auteurs Joseph Barrios  
Scott Boehmler  
Shawn Mahoney  
Hans Mumm  
Andrei Salter  
Éditeur Defense Intelligence Agency  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2003
Caractéristiques non vu ailleurs, cartes, cartes traditionnelles, pièce de musée
Emplacements jeu commençant par P, rayon P, tiroirs du rayon P
Ressource


Présentation sur Wikipédia EN
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressource

Personality identification playing cards est le cadeau empoisonné que m'a fait mon ami Bruce Demaugé-Bost en me disant : « J'ai hâte de voir ce que tu vas en dire ». J'espère qu'il ne sera pas déçu.

Pour les quelques lecteurs qui sortiraient d'hibernation, rappelons l'histoire de ce singulier jeu de cartes. Lors de l' invasion de l'Irak

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
par la coalition, réunie autour des États-Unis d'Amérique en 2003, les services de renseignement militaires eurent l'idée de publier les portraits et les noms des personnalités les plus recherchées du régime de Saddam Hussein

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
, sous la forme d'un jeu de cartes. Rapidement, cette nouvelle fit le tour des rédactions, qui lui consacrèrent nombre de reportages. Le jeu, publié initialement à 1 000 exemplaires, ne tarda pas à s'arracher sur Ebay, certains exemplaires atteignant même 120 $ !

D'où l'idée de faire une importante seconde édition, à 700 000 exemplaires cette fois, et de la proposer à la vente. C'est l'une de ces boîtes que mon ami Bruce a donc offerte à la collection.

Bien que ce site soit consacré aux jeux de société, il présente également quelques matériels qui ne deviennent des jeux que lorsqu'ils sont accompagnés de règles. J'ai eu beau chercher, aucune règle n'est fournie avec les Personality identification playing cards, ce qui les classe non dans les jeux, mais dans les « matériels et compilations ». J'ai d'ailleurs la nette impression qu'on peut pratiquer pas mal de jeux avec ces 54 cartes.


  L'intégralité des 54 cartes est visible sur Wikipedia Commons.

Ce qui est le plus stupéfiant dans ce paquet, c'est le nombre de moustaches. À vrai dire, je n'ai même trouvé que deux cartes où l'on peut voir distinctement une personnalité recherchée sans moustache.

L'idée de faire un jeu de cartes pour les soldats engagés dans un conflit ne date pas de la seconde guerre du Golfe. De telles cartes avaient déjà été utilisées lors de la guerre civile étatsunienne, de la seconde guerre mondiale et de la guerre de Corée.

La tentation était grande de parodier les cartes diffusées par la DIA ( Defense Intelligence Agency

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
). Un jeu à l'effigie des chefs de guerre de la coalition étatsunienne ne tarda d'ailleurs pas à voir le jour.

Pour ma part, je dédie une carte au généreux bienfaiteur de la collection.

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressource

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
23 mai 2010