Titre

Photosynthesis

Auteur Hjalmar Hach  
Éditeurs Blackrock Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Blue Orange  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2017
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Caractéristiques jeu de pions, tablier d’hexagones et pions, tablier de 37 hexagones et pions, variante
Mécanismes combinatoire, maîtrise
Thèmes arbres, plantes
Emplacements étagères du rayon P, jeu commençant par P, rayon P
Règle du jeu
Vidéorègle
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Gus and Co


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Plateau Marmots


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Vin d’jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

"Tree, Hexes and Sun" pourrait être le slogan de Photosynthesis.

Un vrai jeu combinatoire se cache derrière les jolis arbres en telle quantité qu'ils justifient la grande boîte. Aucun hasard donc. Et en particulier pas de météo aléatoire : le soleil est de même force à toute heure.

Le but du jeu : gagner des points de victoire, essentiellement en procédant à la coupe de grands arbres ayant atteint leur plus belle taille. Mais ce faisant, on se privera de revenus du soleil.

Les mécanismes sont réellement astucieux. Les arbres qui reçoivent le soleil font gagner des points d'action. Ces points permettent de faire évoluer sa population en semant des graines ou en faisant croître les arbres. En même temps, il faut gérer ses réserves habilement pour ne pas être à court de ressources.

Les parties sont courtes et il ne s'agit pas de perdre le moindre temps à faire pousser des arbres peu rentables. On progresse à chaque partie mais, hélas, les adversaires aussi !

Variante Gestion durable des forêts

Les arbres qui n'ont pas été coupés ne rapportent aucun point en fin de partie. On peut donc être tenté, vers la fin de partie, de ne plus planter de nouvel arbre et de se concentrer sur la pousse et la coupe des arbres déjà bien avancés. Et du coup, il n'est pas rare d'avoir une forêt pratiquement ratiboisée à la fin du jeu.

Tout cela n'est guère compatible avec la gestion durable des ressources forestières !

Notre proposition de variante :

En fin de partie, un joueur ne peut valider un jeton préalablement gagné que s'il possède encore dans la forêt deux petits arbres ou un arbre plus grand (moyen ou grand).

Par exemple, pour valider trois jetons gagnés, il faudra posséder soit six petits arbres, soit un arbre moyen ou grand et quatre petits, soit deux arbres moyens ou grands et deux petits, soit trois arbres moyens ou grands.

Bibliographie

  • Plato n° 100 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 100 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
Paul Lequesne
24 décembre 2017
31 décembre 2017