Titre

Pictomania

Auteur Vladimír Chvátil  
Éditeurs Czech Games Edition  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Iello  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Pegasus  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2011
Joueurs 3 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 45 min
Mécanismes ambiance, dessine et devine, expression, rapidité, vivacité
Emplacements étagères du rayon P, jeu commençant par P, rayon P
Spiel der Spiele Meilleur jeu entre amis 2012
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BDML


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Avant d'être dans des boîtes, les jeux de type « dessine et devine » étaient présents dans tous les salons. Les premiers à être proposés par des éditeurs, Dessinez c’est gagné et Pictionary, ne modifiaient pas considérablement le jeu traditionnel et populaire, qui se pratique avec quelques papiers, des crayons et un peu d'imagination.

Quelques créations essayèrent ensuite de varier les plaisirs, généralement en imposant des contraintes. On devait dessiner avec des chaînes, des cailloux, des bouts de bois, ou alors de la main inhabituelle, avec les yeux bandés, etc.

La démarche de Pictomania est intéressante. Ici, il s'agit de dessiner et de deviner en même temps. Pas de temps mort, donc. Le système de score récompense à la fois le fait de bien dessiner, de bien deviner, de faire tout ça très vite, et sans trop se tromper.

L'astuce, et l'intérêt de Pictomania, c'est que chaque carte propose sept items très proches les uns des autres, par exemple « Clémentine - Ananas - Kiwi - Orange - Citron - Pamplemousse - Figue ». Il s'agit donc de dessiner habilement pour que votre orange ne soit pas prise à tort pour une clémentine ou un pamplemousse…

Pictomania gagne à être joué au maximum, soit six joueurs. Mais il est alors difficile d'installer tout ce joli monde, pour que chacun ait facilement accès aux cartes communes et aux dessins des adversaire. Rien d'insurmontable.

Bibliographie

  • Plato n° 50 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 50 »
  • Plato n° 120 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 120 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
Paul Lequesne
3 mars 2013