Titre

Pig 10

Auteur Ayelet Pnueli  
Éditeurs Gigamic  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Zoch  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2010
Joueurs 2 à 8
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristique cartes
Mécanisme nombres et chiffres
Thèmes animaux, animaux de la ferme, cochons, contes, littérature
Emplacements jeu commençant par P, rayon P, tiroirs du rayon P
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu sur Mon petit LudiGaume


Le jeu sur Jeux de NIM


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Sous une apparence de simple jeu d'addition, avec des illustrations qui laissent penser que le titre est réservé aux très jeunes joueurs, Pig 10 cache en fait un jeu de levées assez subtil.

La base est simple : quand on joue une carte, on ajoute sa valeur à la somme précédente. Si le total arrive à exactement 10, on gagne toutes les cartes de la défausse. Mais si on dépasse 10, c'est le joueur précédent qui gagne la pile !

Deux cartes ont une valeur spéciale. Le 5 permet d'ajouter ou de retirer 5. Le 0 remet le compteur à 0.

Mais le plus intéressant est la règle « Même carte, même nombre ». Si on pose une carte qui a la même valeur que la précédente ou la même valeur que le total actuel, on a le choix entre deux options : ajouter normalement sa carte au cumul précédent ou alors fixer le nouveau cumul à la valeur de la carte qu'on vient de jouer !

Exemple : Le total actuel est de 7, et la dernière carte posée est un 4.

Si vous possédez un 3, c'est le bonheur : 7 + 3 = 10, vous gagnez les cartes de la pile. Si vous possédez un 5 ou un 0, vous vous en sortez aussi. Si vous possédez un 1 ou un 2, vous pouvez les jouer pour porter le total à 8 ou 9. Restent à traiter les 4, 6, 7, 8, 9 et 10. Le 4 étant égal à la dernière carte jouée, vous pouvez le poser et annoncer « 4 », qui devient le nouveau total. Le 7, égal au cumul actuel, peut aussi être joué en annonçant « 7 ». Vous vous en sortez là encore. Si vous ne possédez dans les trois cartes en main que des 6, 8, 9 ou 10, vous êtes malheureux ! Mais vous allez rendre un joueur heureux, celui qui joue avant vous, car il va gagner une jolie pile de cartes !

Malin comme un cochon !

On appréciera au passage les illustrations des cartes, qui font référence à différents contes : Peau d'âne, Le Petit Chaperon rouge, Hansel et Gretel, Blanche-Neige, etc.

Bibliographie

  • Plato n° 43 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 43 »
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
3 avril 2011