Titre

Rafle !

Auteur non mentionné  
Éditeur Dujardin  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année années 70
Joueurs 2 à 6
Public enfants, ados
Durée 30 min
Caractéristique cartes
Mécanisme gain par déduction
Thème gangsters, policiers
Emplacement étagères du rayon R
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Le Trou à rat
                 

Les auteurs de Rafle ! ont réussi l'exploit de créer un jeu de déduction à peu près aussi passionnant que pile ou face.
Le jeu, assez ancien, avait reçu la cote exceptionnelle de 1/10 dans le banc d'essai du no spécial de Science et Vie consacré en 1978 aux jeux de réflexion.
Il reste invaincu dans sa catégorie !

Tous les jeux
 

Chapitre : Jeux de déduction

RAFLE

Éditeur : Dujardin

Joueurs : de 2 à 6

Durée : 15 minutes et plus par manche

Matériel :

  • 5 paquets de 16 fiches "suspects" avec le signalement d'un coupable possible : âge, visage, yeux, nez, cheveux, teint, tailles
  • Un jeu de 32 cartes qui portent soit un élément du signalement soit une clé (cartes "énigmes")

But du jeu : Démasquer le coupable.

 

Comment jouer : Un joueur est le "témoin".
  Chaque autre joueur est "policier".
  Le témoin choisit secrètement un assassin parmi les 16 suspects.
  Le premier policier prend la première carte de la pile : s'il s'agit d'une carte "énigme", il perd son tour et la pose devant lui. S'il s'agit d'une carte suspect "signalement", il la présente au témoin (sans la faire voir aux autres joueurs) et l'interroge "Ce signalement a-t-il un rapport avec l'assassin ?"
  Le témoin répond par "oui" ou par "non"et le policier pose la carte face cachée devant lui. En fonction de cette information, il peut écarter une ou plusieurs fiches "suspects".
  C'est au tour du deuxième policier... et ainsi de suite jusqu'à ce qu'un policier trouve le coupable.

Commentaire : "Ce jeu est destiné à développer la mémoire, la concentration et l'esprit de méthode" peut-on lire dans les règles. Dans ce cas, on peut dire la même chose du jeu de l'Oie ! ...
Chaque carte "signalement" tirée par un policier correspond à un certain nombre de suspects auxquels le signalement s'applique. Le joueur n'a qu'à garder ou jeter les fiches "suspects", selon le "oui" ou "non" du témoin.
  Un "Mastermind" qui n'aurait que 16 codes possibles et où les "essais" seraient imposés au décodeur ! Un jeu qui ne laisse aucune place à la réflexion.

Notre verdict :

  • Clarté des règles : 10/10
  • Originalité : 5/10
  • Présentation : 4/10
 Facile Complexe 
 Chance Habilité 
  • Note globale : 1/10

 

© 1978 Science et Vie
     Hors-série : Les jeux de réflexion
     Banc d'essai, pages 95 à 160

Bibliographie

                 

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009