Titre

Le Roi du bio

Auteur Serge Comba  
Éditeurs Asmodee  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Ludocom  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2010
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 30 min
Caractéristique cartes
Mécanisme combinaisons
Thèmes animaux, animaux de la ferme, cochons, écologie, fruits, légumes, plantes
Emplacements jeu commençant par R, rayon R, tiroirs du rayon R
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Le Roi du bio, le deuxième titre de l'éditeur Ludocom après Arriala - Canal de Garonne, ne ressemble pas du tout à son prédécesseur. Mais le soin apporté à la conception et à la réalisation du jeu semble bien une constante de ce jeune éditeur.

Vous voici transformés en agriculteurs bio. Le but est donc de produire de manière variée, sans tomber dans les pièges d'une culture intensive. L'idée est fort bien rendue avec un astucieux système de pose de cartes, qui vont constituer peu à peu notre production annuelle. Ceux qui auront produit au mieux seront récompensés : ni trop, ni trop peu.

Mais si les mécanismes de production sont assez séduisants, on peut regretter que la part de mémorisation soit aussi importante. Comme il n'y a que cinq paramètres à retenir, on peut être tenté de se construire une méthode pour retenir ces cinq valeurs, ce qui n'est guère plus difficile que de mémoriser un numéro de téléphone. Toutefois, cette mémorisation demande un petit laps de temps qui peut nuire à la fluidité du jeu.

Nous avons donc adopté une variante qui permet d'accélérer les parties. Après une production, on n'est pas obligé de tout de suite la retourner face cachée ; on peut la laisser un moment visible devant soi. On est simplement tenu de la cacher au plus tard avant sa propre prochaine production.

Le mélange de la stratégie et de la mémoire est souvent mal vécu par les joueurs adultes. Supprimer totalement la mémoire en autorisant les joueurs à consulter leurs plis comme ils le veulent enlèverait toutefois beaucoup d'intérêt au jeu. La petite variante que je vous propose essaye de ménager la chèvre et le chou, ce qui me semble essentiel pour un jeu sur le bio !

Purée ou Purin

Lors de mes premières parties, une polémique est née de l'utilisation de l'expression « purée d'ortie ». Si l'on trouve ici ou là quelques références à une telle purée, c'est toujours à un plat qu'elles se réfèrent.

Pour ce qui est du traitement bio, il s'agit bien évidemment du purin d'ortie

Cliquez pour en savoir
plus sur Wikipédia
et non de la purée d'ortie. Espérons que l'éditeur corrigera cette coquille dans les éditions futures, ce qui permettrait à ma boîte de devenir un collector !

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
5 septembre 2010