Titre

Snowboard

Auteur Christophe Boelinger  
Éditeur Tilsit  
Année 2001
Joueurs 2 à 6
Public ados, adultes
Durée 1 h
Caractéristique dés
Mécanisme course
Emplacement réserve S
Ressource


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek

Ne connaissant rien au monde la glisse, j'ai eu du mal à rentrer dans le jeu de Christophe Boelinger : Snowboard. Comme j'avais déjà eu l'occasion de faire appel à eux, j'ai confié la boîte à mes fidèles collaborateurs ados, grands spécialistes des jeux de djeunzs. Ils se sont empressés d'y jouer, et nous livrent ici leurs commentaires.

Suivez leurs traces.

 

« Jeu de course au thème original, mais plutôt destiné aux surfeurs en manque(et encore !).

Les joueurs se trouvent dans la peau de « free riders » (surfeurs), et doivent, pour gagner, descendre une piste plus vite et en accomplissant plus de figures acrobatiques que leurs adversaires.

La boîte de petite taille recèle comme souvent chez Tilsit, un matériel assez agréable à utiliser. Outre les 6 fiches « free riders », les silhouettes (en carton fort) et les différents marqueurs, il y a :
- 16 plans de jeu recto verso(en carton souple, qui vont servir à construire la piste au fur et à mesure de la progression des joueurs.
- 4 roues indiquant les chances de succès (sur un dé à 6 faces) des différents « free riders » - Costaud, Sauteur, Agile et Rapide.

Le terrain modulaire se construit au fur et à mesure de la progression des surfeurs dans la course. Ces derniers dépensent leurs points de mouvement (vitesse), pour effectuer les différentes manœuvres possibles. Par exemple : schuss pour accélérer, dérapage pour ralentir, rock slide pour sauter par-dessus les troncs d'arbres et marquer des points… La roue de chaque surfeur indique, en fonction de la manœuvre et de la forme du « free rider » (niveau d'énergie), le résultat à obtenir.

La partie gestion des manœuvres, trajectoires et vitesse est intéressante et s'acquière progressivement au cours de la première partie. Malheureusement, les prises de risques, régulières et obligatoires si l'on veut gagner, rendent le jeu très (trop ?) aléatoire.

Avis de la famille :
- simple et facile à mettre en place, mais trop de hasard pour être vraiment passionnant !
- entre Formule dé et le jeu des petits chevaux ! »

 

François Haffner
avant 2009