Titre

Squad Seven

Auteur Roberto Fraga  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs FoxMind Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

TF1 Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2003
Joueurs 2 à 4
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Mécanismes ambiance, multimédia
Thèmes Amérique précolombienne, exploration, histoire
Emplacements cabinet de curiosités, étagères du rayon S, jeu commençant par S, rayon S
Jeu de l’Année Jeu de l’année 2004
Spiel der Spiele Meilleur jeu entre amis 2003
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu dans le guide d’achat de Ludism


Le jeu sur Tric Trac


Le jeu sur Wikipédia fr
· Prédécesseurs · Successeur · Parenté · Biblio · Ressources

Squad Seven, le Jeu de l'Année 2004, est l'un des jeux les plus déjantés de Roberto Fraga. Celui qui a été surnommé, à juste titre, le Géo Trouvetou des jeux, a toujours aimé les jeux qui sortent un peu de l'ordinaire, et qui réveillent en nous les grands adolescents. Squad Seven est librement inspiré des aventures d'Indiana Jones, et de tous les héros de notre enfance qui fouillaient la jungle et y côtoyaient toutes sortes de dangers.

Les joueurs dirigent chacun une équipe de 7 aventuriers pendant 17 minutes. C'est le temps de la bande-son du CD fourni avec le jeu. Les joueurs retournent une à une les cartes, découvrent parfois des trésors qu'il faut saisir avant les autres, mais aussi parfois des dangers qu'il faut affronter. Les accessoires supplémentaires, pistolet hypodermique, fléchettes anesthésiantes et cibles sont alors utilisés pour éviter de perdre un membre de l'équipe. Parfois il faudra courir sur vos petits pieds (non fournis) autour de la table (non fournie).

Les parties de Squad Seven sont en fait assez épuisantes. À la fin des 17 minutes, seuls les plus endurants entament tout de suite une nouvelle partie. En plus d'être un jeu, Squad Seven est donc également un excellent exercice amincissant.

J'avais eu la chance de recevoir un des prototypes des mains de l'auteur (je profite de ces lignes pour lui baiser humblement les pieds). On est parfois déçu par la réalisation finale d'un jeu. Ici ce n'est pas le cas. Le pistolet a une drôle de forme, probablement pour se conformer à la réglementation de certains pays, qui veulent éviter la confusion entre un jouet et une arme meurtrière. La qualité de tir est tout simplement excellente, ce qui nous oblige à placer les cibles plus loin que nous le faisions avec le pistolet du prototype. Quelques cartes ont été modifiées, mais on retrouve avec plaisir les dessins de François Bruel.

   

Enfin, chaque carte possède un dos différent, où on reconnaît les ossements du personnage au recto. En fait, on aurait dû les reconnaître, mais une erreur d'impression a donné à chaque carte le dos d'une autre. Ce petit détail, qui n'empêche aucunement de jouer, donnera certainement de la valeur à votre boîte, dès que le succès du jeu décidera d'une réédition. C'est tout ce que nous pouvons souhaiter à ce jeu décidément différent de ce qu'on a l'habitude de voir, et pas du tout réservé aux ados comme certains le prétendent.

Successeur, semblable

Bibliographie

  • Plato n° 2 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Plato n° 2 »
  • Tangente Jeux n° 7 Afficher le sommaire
    des jeux abordés
    dans « Tangente Jeux n° 7 »
· Prédécesseurs · Successeur · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009