Titre

Syllabus

Auteur Axel de La Taille  
Éditeurs Asmodee  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Cocktail Games  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Cocktail Games - collection Jeu de poche  
Année 2005
Joueurs 2 à 6
Public enfants, ados, adultes
Durée 15 min
Caractéristiques cartes, dominos, dominos carrés
Mécanisme mots et lettres
Emplacements jeu commençant par S, rayon S, tiroirs du rayon S
Règle du jeu
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur LudiGaume


Le jeu dans le guide d’achat de Ludism


Le jeu chez Ludo le gars


Le jeu sur Wikipédia fr

Syllabus contient quarante-six dragons à quatre têtes, et pourtant il ne s'agit pas d'un jeu à thème médiéval.

Chacune des quarante-six cartes est bordée de quatre termes monosyllabiques. En accolant deux mots, on forme phonétiquement un mot dissyllabique :
PIE+THON = PYTHON
GARS+LAIE = GALET

On peut former des mots qui utilisent ou non les lettres terminales muettes :
PLAT peut être utilisé comme "pla" ou "plat". On peut donc écrire :
PLAT+HAUT = PLATEAU ou
PLAT+TÔT = PLATEAU

Mais les plus exigeants joueront avec la variante qui interdit d'utiliser les lettres muettes ainsi que de conjuguer les verbes. On n'est pas là pour rigoler, non mais alors…

J'ai eu le plaisir de découvrir Syllabus, alors à l'état de prototype, dans un restaurant près d'Essen. J'ai gardé de cette soirée deux souvenirs : celui d'un excellent jeu, et celui d'un hamburger absolument immangeable. D'où la supériorité de Lyon sur Essen, puisqu'à Lyon on y joue et on y mange avec le même plaisir !

Syllabus est un jeu qui ne prendra pas la poussière

 

François Haffner
avant 2009