Titre

Tous à table

Auteur Anne Cayla  
Éditeurs Ludistri  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Sweet November  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur
Année 2011
Joueurs 3 à 5
Public bambins, enfants
Durée 30 min
Caractéristiques non vu ailleurs, cartes, variante
Mécanisme combinaisons
Thème cuisine, restauration
Emplacements jeu commençant par T, rayon T, tiroirs du rayon T
Site officiel
Règle du jeu
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Le but du jeu de Tous à table est de réunir dans sa main quatre cartes formant un menu complet – couvert, soupe, plat et dessert – et de les poser sur la table. Mais, pour être complet, toutes les cartes de ce menu doivent avoir le même fond, par exemple une nappe rouge à carreaux. Pour obtenir une carte, on procède par échange en proposant un type de carte, sans la montrer, contre un autre type de carte. Il est interdit de montrer sa carte, et il est également interdit de demander un type ou une couleur de nappe. Autant dire que la tâche n'est pas aisée !

À cinq, quatre ou trois joueurs, chaque joueur doit reconstituer respectivement deux, trois ou quatre tables. Le problème, c'est qu'il arrive qu'un joueur vous prenne au hasard une de vos cartes sans que celle-ci ne l'intéresse particulièrement. Et du coup, les parties traînent en longueur. Je vous propose donc une petite variante qui permet de « protéger » une collection, et d'accélérer la partie.

Variante Escale à jeux

Lorsqu'un joueur possède en main trois cartes d'une table, il peut poser ces trois cartes devant lui, face cachée. Ces cartes ne pourront pas lui être prises lors d'un échange. Un joueur est autorisé à regarder ses propres cartes posées sur la table, mais les plus chevronnés devront s'efforcer de les mémoriser !

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
22 septembre 2013