Titre

Tape Coco

Auteur Pascal Bernard  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’auteur
Éditeurs Ravensburger  Cliquez pour accéder au
site officiel de l’éditeur

Week End Games  
Année 2003
Joueurs 3 à 8
Public enfants, ados, adultes
Durée 1 h
Caractéristiques cartes, vidéo en ligne
Mécanismes ambiance, bouchons et totems, observation, rapidité, vivacité
Thèmes Afrique, animaux, animaux sauvages, singes et lémuriens
Emplacements jeu commençant par T, réserve T
Ressources


Le jeu sur BoardGameGeek


Galerie photos sur BoardGameGeek


Le jeu sur Jedisjeux


Le jeu sur Tric Trac
· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

On connaissait Pascal Bernard pour ses grands jeux d'aventure, aux règles parfois complexes, chez Tilsit. Il nous surprend aujourd'hui avec Tape Coco, une déclinaison originale et très réussie du Jeu du bouchon. Le gadget indispensable est une noix de coco, qui pousse des cris de singe quand on lui tape dessus.

  

Comme au Jeu du bouchon ou au Mistigri, les cartes sont battues et distribuées aux joueurs. Tout le monde prépare en même temps la carte qu'il va passer à son voisin, et les transferts sont également simultanés. Lorsqu'un joueur tient en main une famille complète de singes - quatre ou cinq cartes selon le nombre de joueurs - il peut taper sur la noix de coco. Tous les joueurs doivent faire de même. On tire alors du paquet des trésors autant de cartes que de joueurs. Il y en a des bonnes, et des mauvaises. Plus tôt on aura tapé sur la noix de coco, plus tôt on pourra choisir sa carte.

Certaines cartes spéciales permettent de voler des cartes aux autres joueurs ou peuvent s'avérer négatives. À vous de taper le plus vite possible pour ne pas subir ces mauvaises cartes.

Tape Coco renouvelle agréablement le jeu classique, en y ajoutant une part de mémoire et quelques événements imprévisibles qui raviront les jeunes joueurs. Les parents ne feront peut-être pas de Tape Coco leur grand favori, mais seront très contents de jouer à ce jeu avec leurs enfants.

À noter que si Tape Coco est prévu pour trois à huit joueurs, la première édition ne peut malheureusement se jouer à plus de six, du fait d'une incompréhensible erreur d'impression des dos de cartes. Ce défaut ne devrait toutefois pas vous empêcher de bien vous amuser avec trois ou six primates autour d'une table. Gageons que cette première édition devienne bientôt un objet de collection, au même titre que les timbres rares auxquels il manque des dents !

 C'était en 2003 et c'est sur l'Ina

· Prédécesseurs · Successeurs · Parenté · Biblio · Ressources

Vous n’êtes pas connecté(e)

Déjà membre : Connectez-vous ou demandez un mot de passe
Pas encore membre : Créez un compte
 

François Haffner
avant 2009